"Truth Hurts", la leçon de Lizzo pour relever la tête après une rupture

"Truth hurts", la leçon de Lizzo pour relever la tête après une rupture
"Truth hurts", la leçon de Lizzo pour relever la tête après une rupture
La chanteuse américaine Lizzo nous avait déjà conquis.es avec "Juice", son hymne à l'amour de soi, elle réitère avec un morceau vibrant qui donne quelques clés pour se remettre d'une rupture, "Truth Hurts".
A lire aussi
Justin Trudeau : sa touchante leçon pour élever des enfants féministes
News essentielles
Justin Trudeau : sa touchante leçon pour élever des...

Votre partenaire vient de mettre un terme à votre relation, et vous êtes blessée. Que vous ayez passé 10 ans ou 10 mois ensemble, le sentiment de pincement au coeur qu'on ressent dans ces moments-là fait toujours un mal de chien. Vous avez envie de pleurer, vous vous sentez abandonnée et surtout, vous remettez en question votre personnalité entière en un claquement de seconde.

S'il ou elle est parti·e, c'est forcément parce que VOUS n'étiez pas assez bien, ou parce que VOUS avez fait quelque chose de mal. S'en suit une spirale infernale à base de soirées trop arrosées et de pots de glace trop sucrée, qui ne vous apportent rien du tout si ce n'est une gueule de bois carabinée ou une indigestion qui frôle la torture. Et vous vous réveillez le lendemain en vous demandant pourquoi vous vous infligez ça.

Heureusement, Lizzo est là pour vous tirer de ce mauvais pas, et vous aider à croire en la personne merveilleuse que vous êtes.

L'artiste américaine vit, en 2019, l'une de ses plus belles années professionnellement parlant. Son album, Cuz I Love You, a été applaudi aussi bien par la critique que par les fans. On avait déjà repéré le titre Juice, qui offrait un cocktail bouillonnant de confiance en soi et de rythmes auxquels il était impossible de résister, on est récemment tombé·es sur Truth Hurts (morceau sorti en septembre 2017 mais remis au goût du jour grâce à sa diffusion dans le film Someone Great, de Netflix) qui aborde le sujet douloureux de la rupture.

Au fil des paroles, Lizzo est fidèle à elle-même : elle veut montrer au monde entier que chaque femme est valable, forte et géniale à sa façon. Elle souhaite également rappeler à ses auditrices qu'elles sont belles, qu'elles ont du pouvoir, qu'elles en sont dignes et qu'elles n'ont pas besoin d'un homme pour affirmer leur personnalité, tout en les encourageant à danser pour expier leur peine.

"You're 'posed to hold me down, but you're holding me back ; And that's the sound of me not calling you back" ("Tu es supposé me calmer, mais tu ne fais que me refréner" en français), scande-t-elle avec un dédain qu'on adore, rappelant à l'interlocuteur qu'il ne vaut pas la peine de ses larmes s'il n'a pas saisi sa valeur.

Elle en profite aussi (c'est gratuit et bien senti) pour lancer une petite pique bien placée aux hommes qui se croient tout permis, à travers les paroles "Why are men great until they gotta be great?", qu'on pourrait traduire par "Pourquoi les hommes sont-ils géniaux jusqu'à ce qu'ils le deviennent ?".

Elle explique sur Twitter que ces mots signifient que "les hommes détiennent les plus hauts sièges de pouvoir de la planète. Ils sont constamment qualifiés de géniaux et pourtant ne semblent pas réussir à faire quelque chose de bien de ce pouvoir."

Lizzo, si on pouvait t'élire présidente, on le ferait sur-le-champ.