Meghan Markle se confie sur son mal-être, les femmes la remercient

Meghan Markle et le prince Harry lors de la soirée des WellChild Awards à l'hôtel Royal Lancaster à Londres le 15 octobre 2019.
Meghan Markle et le prince Harry lors de la soirée des WellChild Awards à l'hôtel Royal Lancaster à Londres le 15 octobre 2019.
Dans le cadre d'une interview émouvante pour la chaîne britannique ITV menée fin septembre dernier lors d'un voyage du couple royal en Afrique du Sud, au Malawi et en Angola, Megan Markle s'est confiée sur sa vie de jeune mère et épouse. Des confidences qui ont suscité une vague d'émotion sur les réseaux sociaux.
A lire aussi

L'émotion de Meghan Markle semble avoir touché le monde entier. Dans une interview diffusée vendredi dernier (18 octobre) sur le compte Twitter du journaliste Tom Bradby, la duchesse de Sussex a confié le mal-être dont elle est victime. En cause : l'acharnement médiatique des tabloïds britanniques qui ne cesse de prendre de l'ampleur depuis son mariage avec le prince Harry.

Un harcèlement que son époux comparait à celui dont sa mère Diana a elle-même été victime. Dans une lettre publiée sur le site officiel des Sussex, celui-ci confiait son inquiétude pour son épouse : "Ma plus grande peur est que l'histoire se répète. J'ai vu ce qui arrive quand quelqu'un que j'aime est utilisé au point qu'il n'est plus traité ou vue comme une vraie personne. J'ai perdu ma mère et maintenant je vois ma femme être abattue par les mêmes forces puissantes."

Bien décidé à ne pas se laisser faire, le couple devrait porter plainte contre plusieurs de ses tabloïds, dont le Mail on Sunday, pour avoir diffusé des échanges privés entre Meghan et son père, relaye RTL.

"Peu de gens me demandent si je vais bien"

L'attitude des tabloïd britanniques a profondément blessé la Meghan Markle, tout particulièrement pendant sa grossesse. Lorsque, au cours de l'interview, Tom Bradby l'interroge sur la façon dont elle a vécu les choses et comment elle se sent aujourd'hui, elle répond : "Chaque femme, lorsqu'elle est enceinte, est particulièrement vulnérable et ça a rendu tout ça très compliqué. Et quand vous avez un nouveau-né, vous savez... Spécialement quand on est une femme, ça fait beaucoup. Et il faut ajouter ça au fait d'essayer de devenir une jeune mère, une nouvelle épouse."


Elle ajoute, visiblement très émue : "Merci de me poser cette question car peu de gens me demandent si je vais bien." Et lorsque le journaliste lui demande si la réponse à cette question pourrait être "pas vraiment OK, car tout ceci est une vraie lutte", la jeune femme hoche la tête, les larmes aux yeux, et lui répond très simplement : "oui."

#WeLoveYouMeghan, le hashtag de soutien à Meghan Markle


Une interview émouvante qui n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. Suite à la diffusion de l'entretien, le hashtag #weloveyoumeghan ("Nous t'aimons, Meghan") s'est rapidement répandu sur Twitter, où de nombreuses femmes remercient la duchesse de Sussex pour son honnêteté.


L'une d'entre elles écrit : "Merci Meghan Markle pour chaque jeune mère, pour chaque femme de qui l'on attend qu'elle aille bien. Pour chaque femme qui n'a pas répondu 'oui' quand on lui demandé si ça allait. Pour chaque femme pour qui ça n'allait pas et qui avait le sentiment qu'elle ne pouvait en parler à personne."

Le message est désormais passé.

Les dossiers