4 box fun pour s'occuper pendant le confinement

4 box fun pour s'occuper pendant le confinement
4 box fun pour s'occuper pendant le confinement
Envie de nouvelles activités pour s'occuper ? Et si les box étaient la solution ? Beauté, jardinage, lecture, cuisine : les options ne manquent pas. On en a sélectionné 4 à recevoir chez soi, pour se divertir sans sortir.
A lire aussi

Cloîtré·e à la maison, avec ou sans enfant, on a du mal à trouver le temps pour se cajoler ou se lancer dans de nouvelles activités. Les idées manquent, mais le matériel aussi. Alors pour vous aider, on a déniché quatre box diverses qui rendront votre temps passé à la maison plus agréable. Suivez le guide.

1- La box Prescription Lab, pour prendre soin de soi

La box Prescription Lab de mai.
La box Prescription Lab de mai.

En mai, Prescription Lab signe une collaboration bohème chic avec la marque Stella & Suzie, fondée par l'influenceuse @estherjunelife. Chaque box sera munie d'un bandana rose pâle, ponctué de fines fleurs blanches, imaginé pour "encanailler nos looks", à la maison ou dehors. Une pièce réalisée en coton bio, "à porter autour du cou, des hanches ou du poignet, enlacé dans vos cheveux ou sur votre sac à main", propose Prescription Lab. Une jolie façon d'attendre le retour des beaux jours.

Côté beauté, on découvre des produits qui nous donnent envie de printemps : le mascara soin et volume P.Lab Beauty (un best-seller), le gel crème Apivita, rééquilibrant et hydratant, le masque capillaire Apivita qui rend nos cheveux souples et soyeux, l'essence d'eau Eclat Uriage pour une peau éclatante et la Cologne Botanique Intense Couvent des Minimes, 100 % végane, pour une senteur naturelle. De quoi se faire du bien sans quitter sa salle de bain.

La box Prescription Lab, 20,60 euros par mois.

2- La box Kube, pour s'échapper par la lecture

Les librairies et les bibliothèques sont fermées, confinement oblige. Pourtant, le choix sur place fait partie intégrante du plaisir qu'on trouve à se plonger dans un livre. Pour remédier à la situation exceptionnelle provoquée par l'épidémie de Covid-19, il y a plusieurs solutions : redécouvrir pour la dixième fois les ouvrages disposés sur nos étagères bien fournies, ou se laisser tenter par une nouveauté expédiée, et sélectionnée spécialement pour nous, par des expert·e·s.

C'est ce que propose Kube, le concept de box de lecture qui envoie, chaque mois, un livre inédit selon un thème précis à ses adhérent·e·s. Polar, "destin de femmes", romance, il y en a pour tous les goûts - qu'il suffit de préciser lors de l'inscription pour personnaliser le colis. En plus du roman (poche ou grand format), on recevra Préface Kube, la revue de la marque, un sachet de thé, un marque page, une carte-postale à écrire et deux cadeaux.

La box Kube, 15 euros par mois.

3- La Botabox de Botaki, pour apprendre aux plus petit.e.s à jardiner

Vous êtes coincé·e·s chez vous avec vos enfants, qui en ont ras-le-bol du Monopoly ? L'heure est à la reconnexion avec la nature. Pas besoin de posséder trois hectares pour profiter du concept, Botaki ne requiert qu'un peu de terre, de l'eau, et un enthousiasme certain pour ce domaine méconnu des plus petit·e·s. Car la marque part d'un constat : aujourd'hui, 87 % d'entre eux (âgé·e·s de 8 à 12 ans) ne sauraient pas reconnaître une betterave, et un enfant sur quatre n'aurait aucune idée que les frites viennent des pommes de terre.

"Ils ont une vision industrielle de l'alimentation", déplore la start-up qui souhaite, par le biais de kits de jardinage éco-conçus et inspirés de la méthode Montessori, sensibiliser la nouvelle génération à l'environnement. Chaque box, une par saison, inclut des graines à semer de saison donc, un cahier d'activités de 30 pages et une surprise. Avec, les enfants "s'approprient les savoirs du jardinage, peuvent jouer, découvrir et voir grandir leur propre plante". Au printemps, on retrouve des graines de tomates et un calendrier des fruits et légumes de saison. Parfait pour les faire décoller du canapé le week-end.

La box Botaki, 35 euros par saison.

4- La Crispy box, pour pâtisser de bons gâteaux

En confinement, la tendance est à la pâtisserie. On fait des gâteaux, du pain, des crêpes. Tellement, que les supermarchés sont en rupture quasi constante de stock d'oeufs et de farine. Une passion pour le sucré qui n'étonne pas : quoi de mieux que des cookies qui sortent du four pour remonter un moral à plat ? Seul problème, tout le monde n'est pas égal·e face aux talents que demande la discipline. On pensait cela impossible, et pourtant, on a nous-même réussi à foirer une tarte aux pommes. L'heure est grave.

Pour remédier à ce manque flagrant de compétences dans le domaine, heureusement, on peut toujours se faire aider de chef·fe·s qualifié·e·s. C'est le cas de Mélanie Mayné, pro du rouleau, autrice belge du blog Maman fait un gâteau et finaliste de la saison 5 du Meilleur pâtissier (émission culte présentée par Cyril Lignac sur M6), en 2016. En parallèle de son activité digitale, elle a lancé la Crispy Box, une box bi-mensuelle qui contient une recette, du matériel et tous les ingrédients nécessaires (sauf ce qui est frais) à sa bonne réalisation. Avec ses conseils, on aura certainement plus de chance d'éviter la catastrophe en sortie de four. Et on pourra aussi embarquer nos enfants dans l'aventure.

La Crispy box, 34,90 euros.