Souffrez-vous de "migraine du week-end" ?

Migraine du week-end
Migraine du week-end
Quoi de plus rageant que de se retrouver avec une migraine carabinée après une semaine de travail harassante ? Non, on ne parle pas de gueule de bois mais d'un phénomène de santé bien réel surnommé " migraine du week-end ". Voici ses causes et comment l'éviter.
A lire aussi
Souffrez-vous d'anxiété estivale ?
News essentielles
Souffrez-vous d'anxiété estivale ?

Peut-être avez déjà été confrontée à cette situation très désagréable où vous avez été en forme toute la semaine au travail mais qu'une fois que le week-end arrivé, une terrible migraine vous assaille au point de vous gâcher ces deux jours de repos pourtant largement mérités. De quoi retourner au bureau lundi en traînant des pieds avec l'impressions de ne pas du tout avoir profité de votre fin de semaine.

Ce phénomène porte un nom : on le surnomme "la migraine du week-end". Un mythe ? Pas du tout. Comme le souligne le site PureWow, une migraine de fin de semaine correspond à une douleur au niveau des tempes et des yeux, déclenchée par un changement de rythme de vie.

On parle de migraines du week-end, car elles surviennent généralement le samedi vers 9h du matin. Ce syndrome est également connu sous le nom de "maux de tête d'éjection".

Quels sont les facteurs qui favorisent les migraines du week-end ?

Au cours d'une journée de congé, vous dormirez probablement plus tard, consommerez plus d'alcool, boirez de la caféine et vous accorderez sans doute un petit écart alimentaire (votre dernier burger-frites ne remonte-il pas à vendredi dernier?) Or, quand toutes ces conditions sont réunies, le terrain est favorable aux maux de tête d'éjection.

Mais parfois, il suffit d'avoir travaillé d'arrache-pied toute la semaine pour se retrouver avec une migraine carabinée le samedi matin, et ce même sans avoir vu une goutte d'alcool la veille. Terriblement injuste, n'est-ce pas ? Mais ainsi est fait le corps humain.

En effet, il est courant d'éprouver des maux de tête une fois (et seulement) qu'on relâche toute la fatigue et le stress emmagasinés au cours de la semaine : c'est l'effet d'éjection.

Migraine du week-end
Migraine du week-end

Comment prévenir ces migraines ?

Évidemment, la solution n'est pas de ne plus jamais vous reposer puisque que votre organisme a besoin de souffler pour fonctionner de manière optimale. En revanche (et cela déplaira sans doute à un grand nombre d'entre vous), il est recommandé de ne pas trop modifier votre cycle de sommeil.

Oui, même si cela signifie se réveiller à 7 heures du matin un samedi. Vous pouvez également éviter de forcer sur le café, au profit d'une bonne boisson détox.

Cependant, comme l'explique le médecin Michel Cymes : "Quand arrive le week-end, on se sent plus relax. On a moins tendance à se jeter sur le "petit noir". C'est ce qui peut faciliter les maux de tête, les vaisseaux sanguins étant plus dilatés. Si on a mal au crâne le samedi, on peut prendre un café." En d'autres termes, vous pouvez boire un peu de café pour vous soulager mais à condition de ne pas en abuser.

Et bien sûr, évitez de boire des litres d'alcool le vendredi soir, car migraine du week-end ou pas, vous risquerez de toute façon de vous réveiller avec une méchante gueule de bois. Si vous sortez, limitez-vous à un ou deux verres et consommez un maximum toute la soirée afin d'éviter la déshydratation.

On vous l'accorde, il y a des manières plus fun pour célébrer la fin de la semaine. Mais c'est un petit prix à payer pour profiter d'un week-end paisible garanti sans maux de tête.