Millénium : les premières informations sur le 4e livre

Rooney Mara dans l'adaptation de "Millénium : les hommes qui n'aimaient pas les femmes" par David Fincher (2012).
Rooney Mara dans l'adaptation de "Millénium : les hommes qui n'aimaient pas les femmes" par David Fincher (2012).
Un an et demi après avoir annoncé la parution d'un quatrième tome de "Millénium" écrit par David Lagercrantz, on en sait enfin plus sur l'intrigue de "Ce qui ne nous tue pas". Au coeur des nouvelles aventures de Mikael Blomkvist et de Lisbeth Salander, la NSA et l'intelligence artificielle.
A lire aussi

En décembre 2013, les éditions suédoises Norstedts annonçaient, à la surprise générale, la parution d'un quatrième tome de la saga littéraire Millénium. Problème : son auteur, Stieg Larsson, est mort d'une crise cardiaque le 9 novembre 2004.


C'est à l'auteur suédois David Lagercrantz qu'a donc été confiée la lourde tâche de succéder à Larsson pour "prendre la suite et raconter ce qui se passe après". Journaliste de profession, David Lagercrantz a notamment co-écrit la biographie Moi, Zlatan Ibrahimovicz, qui a fait un carton en Suède. "J'ai déjà commencé à écrire et c'est terriblement amusant, a-t-il révélé en décembre 2013 dans un communiqué. C'est un monde formidable dans lequel on s'engouffre."


Un an et demi après avoir annoncé la parution prochaines des nouvelles aventures du journaliste Michael Blomkvist et de la hackeuse Lisbeth Salander, les éditions Norstedts ont enfin donné les premières informations sur ce quatrième tome, intitulé Ce qui ne nous tue pas. Au coeur de l'intrigue cette fois ci : la NSA (Agence américaine de la sécurité nationale) et l'intelligence artificielle.


"Un soir, le professeur Frans Balder, une autorité au sein de la recherche sur l'intelligence artificielle, appelle Blomkvist. Balder dit être en possession d'informations propres à changer la face du monde sur les services de renseignement américains", a révélé Nordstedts sur son site Internet.


"Il est de plus en contact avec une jeune pirate informatique surdouée, qui présente quelque ressemblance avec une personne que Blomkvist connaît bien. Mikael Blomkvist commence à espérer le scoop dont lui et Millénium auraient besoin", poursuit la maison d'édition, qui a également révélé la couverture suédoise du livre, qui reproduit ce que pourrait être la Une du magazine fictif Millénium.


Si l'on ne sait pas encore si ce quatrième volet des aventures de Michael Blomkvist et de Lisbeth Salander aura les faveurs des fans de la trilogie, il y en a une qui a déjà fait savoir tout le mal qu'elle pensait de ce projet éditorial. Dans une interview accordée au tabloïd suédois Aftonbladet, Eva Gabrielsson, la veuve de Stieg Larsson, n'a pas caché sa réserve, et qualifié le projet de "complètement idiot".


"Je trouve cela déplaisant d'essayer de faire plus d'argent, a-t-elle confié, expliquant que les éditions Norstedts n'avaient pas eu accès aux feuillets du quatrième livre, écrits par Larsson avant de mourir. "Alors, j'imagine qu'ils ont tout repris à zéro", suppose-t-elle.


Nordstedts prévoit une publication simultanée de Ce qui ne nous tue pas le 27 août dans au moins 35 pays. En France, le livre de 500 pages écrit par David Lagercrantz sera publié aux éditions Actes Sud.