Porter un bas de maillot en haut : la tendance qui affole TikTok

Sur TikTok, l'influenceuse Tanya Marie teste le fameux "bikini hack".
Sur TikTok, l'influenceuse Tanya Marie teste le fameux "bikini hack".
Les tendances du réseau social TikTok ne cessent de nous étonner, pour le meilleur, et pour le pire parfois. Nouvelle lubie ? Inverser un bas de maillot en le portant en haut. Mais pour quoi faire ?
A lire aussi

Appelez cela le "bikini hack" ou encore le "swimsuit hack" : c'est sous ces mots-clés que se propage une tendance devenue virale sur le réseau social TikTok. La célèbre plateforme de vidéos courtes propose aussi bien du divertissement pur que du contenu plus engagé et politique. On le devine, c'est plutôt vers la première facette que penche le phénomène dont il est ici question.

Le principe du #swimsuithack est simple : inverser son maillot. Plus précisément, porter deux bas de maillot pour en faire un haut. De nombreuses utilisatrices de TikTok et quelques influenceuses ont rapidement relayé le hashtag afin de tester elles-mêmes la chose, en cette période estivale bienvenue. Les "hacks" sont aussi courants que populaires sur la plateforme : le plus souvent dédiés à la nourriture ou aux objets du quotidien, ils consistent à détourner l'usage traditionnel d'un objet ou d'un aliment afin de l'améliorer.

Mais qu'en est-il pour ce fameux "bikini hack" ?

Une tendance très populaire

Des sites lifestyle comme Pure Wow ont justement expérimenté cette trouvaille de mode. Alors, technique révolutionnaire ou coup de bikini dans le vent ? Contre toute attente, le média est plutôt enthousiaste. Superposer deux bas de maillot sur sa poitrine pour créer un tout nouveau haut est une méthode qui brillerait par sa simplicité. Et pour cause, il suffit de glisser les deux bas sur sa tête et de faire passer l'un et l'autre autour de chaque bras pour obtenir un tout nouveau haut, potentiellement plus coloré et original. Unique, en tout cas.

Pas vraiment besoin de s'y connaître en noeuds et en attaches pour réaliser ce tour, ce qui est un plus. Il n'en faut pas davantage pour que la rédactrice de Pure Wow valide la chose : "C'est un hack qui devrait bien fonctionner pour tous les types de corps. De plus, c'est super facile à retirer une fois qu'on a compris le fonctionnement. Et ce nouveau haut a offert un supplément surprenant de soutien pour ma poitrine", renchérit la blogueuse.

"J'ai dû me débrouiller un peu pour trouver deux bas qui matchaient bien ensemble en termes de couleur, de tissu et de taille, mais je porterais totalement ce haut dans la vraie vie", assure encore la testeuse. Un enthousiasme plutôt communicatif.

Sur TikTok, ces vidéos cumulent des millions de vues et se partagent comme du bon pain. Une créatrice comme Tanya Marie a pu expérimenter la chose avec un entrain non dissimulé.

Par-delà les très nombreux tests des influenceuses demeure cependant cette interrogation existentielle : quel est l'intérêt de tout cela ? On pourrait poser la question au sujet de bien des "hacks" qui, globalement, brillent par leur gratuité. Si ces détournements peuvent prétendre améliorer la vie, tous ne sont pas utiles, mais avant tout ludiques. C'est pour cela qu'ils constituent sur TikTok une catégorie à part entière des contenus de divertissement.

Néanmoins, le "bikini hack" fait tout de même l'objet de certains compliments par celles qui l'arborent : un côté "home made" rafraîchissant, la possibilité de proposer une variété de couleurs et de motifs, une manière de renverser la normalité avec ce que l'on a à portée de mains, et pour ainsi dire de recycler le contenu de son armoire avec audace. Des qualités qui pourraient en faire la tendance mode des plages ?