"J'ai été caressée par le curé à 12 ans" : le témoignage poignant de Muriel Robin

Victime d'attouchements durant son adolescence, Muriel Robin témoigne
Victime d'attouchements durant son adolescence, Muriel Robin témoigne
Dans cette photo : Muriel Robin
"J'ai été caressée par le curé à 12 ans". Sur les ondes de France Inter, la comédienne Muriel Robin a témoigné des agressions sexuelles dont elle fut victime, à l'âge de douze ans.
A lire aussi

A l'affiche du téléfilm Doutes, histoire de libération de la parole post-#MeToo diffusée sur la chaîne Arte le 5 novembre prochain, Muriel Robin a délivré un poignant témoignage.

Sur les ondes de France Inter, la comédienne est effectivement revenue sur l'agression sexuelle dont elle a été la victime, adolescente. "J'ai été caressée par le curé. Il se trouve que j'avais 12 ans, j'avais le même physique, je faisais cette taille, mais j'ai imaginé que des gamines - j'ai encore les images devant les yeux pendant qu'on se parle, avec des physiques plus fragiles et pas mon caractère - ont certainement dû passer des mauvais moments", a-t-elle témoigné.

Elle est également revenue sur une tentative de viol alors qu'elle n'avait là encore que 12 ans : "J'ai été coincée dans un ascenseur", confie-t-elle. "Je me suis débattue et j'ai pu sortir de l'ascenseur. Évidemment, je n'ai rien dit à mes parents, car je ne voulais pas leur faire du souci. Mais c'est quelque chose que l'on garde. C'est d'ailleurs toute la problématique..."

Après ce traumatisme, "on se tait, on veut protéger, protéger ses parents, ne pas leur faire du soucis. Et puis, finalement, les dégâts, on ne les sait pas...", a poursuivi Muriel Robin avec gravité.

"Cela fait beaucoup de femmes"

"On ne parle pas des agressions sexuelles et des viols. Si on prend dix femmes, j'ai fait l'expérience plusieurs fois, de la moindre petite chose à la chose plus grave, il y en a toujours plus de la moitié qui lève la main. J'en suis de cette moitié des femmes. Ce qui fait quand même beaucoup de femmes...", a également affirmé l'actrice.

Des propos pleins de justesse hélas qui font écho aux révolutions féministes comme le mouvement #MeToo. C'est cette nécessité, celle de dire les choses et lutter contre l'impunité, qui anime le téléfilm Doutes, où la comédienne joue le rôle dramatique d'une journaliste dont le mari est accusé de viol.

Muriel Robin a souvent affirmé son soutien aux causes féministes. On se souvient notamment de sa performance en Jacqueline Sauvage dans le téléfilm Jacqueline Sauvage : C'était lui ou moi. Une femme de convictions.