Société
Naufrage du Costa Concordia : le capitaine devant la justice
Publié le 6 février 2012 à 09:56
Par Candice Satara-Bartko
Le capitaine du Costa Concordia, Francesco Schettino, est convoqué au tribunal ce lundi. Il est poursuivi pour le naufrage et l'abandon de son navire le soir du 13 janvier sur l'île italienne de Giglio, et aujourd'hui assigné à résidence.
La suite après la publicité


Un tribunal de Florence va se pencher lundi sur le sort du commandant du Costa Concordia, poursuivi pour le naufrage et l'abandon de son navire le soir du 13 janvier sur l'île italienne de Giglio, et aujourd'hui assigné à résidence.
Francesco Schettino est poursuivi pour homicides multiples par imprudence, naufrage et abandon du navire. Écroué au lendemain du naufrage le 14 janvier, puis libéré quatre jours plus tard, Schettino vit depuis assigné à résidence chez lui, dans un petit village au sud de Naples. Les charges qui pèsent sont plus que lourdes. Il est accusé d'avoir provoqué le naufrage de son bateau en effectuant une manœuvre trop près des côtes, dans le seul but d'effectuer une parade toutes lumières allumées aux abords de l'île, puis d'avoir abandonné le bateau alors que l'évacuation des milliers de passagers et membres d'équipage étaient encore en cours. Le capitaine reconnaît certains faits mais nie avoir abandonné le navire.
Le naufrage du Costa Concordia a fait 17 morts et 15 disparus. Pour l’instant, F. Schettino et son second, Ciro Ambrosio, sont les deux seules personnes poursuivies dans cette affaire.

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Naufrage du Costa Concordia : 16 corps retrouvés, le capitaine se défend
Costa Concordia : actions collectives en France et en Italie
Naufrage du Costa Concordia : le commandant est sorti de prison

Mots clés
Société Monde transports justice
Sur le même thème
Les articles similaires
"Les porcs !" : pour Adeline Blondieau, il faut "faire le ménage" à la télé play_circle
Société
"Les porcs !" : pour Adeline Blondieau, il faut "faire le ménage" à la télé
31 janvier 2024
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people" play_circle
Société
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people"
26 avril 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news