"N'embrasse pas le bébé" : une mère en colère alerte sur les risques des baisers

"N'embrasse pas le bébé" : une mère en colère témoigne des risques des baisers aux nourrissons
"N'embrasse pas le bébé" : une mère en colère témoigne des risques des baisers aux nourrissons
Elle avait prévenu sa belle-mère qu'il ne valait mieux pas embrasser son nourrisson, à cause des virus que l'enfant pouvait attraper, cette dernière ne l'a pas écoutée. Aujourd'hui, le nouveau-né est hospitalisé à cause d'un herpès. Cette mère en colère témoigne.
A lire aussi

"Ceci est une lettre ouverte à ma belle-mère contre qui je suis absolument furieuse, elle et son attitude égoïste est narcissique... A quel point est-il difficile de comprendre les mots que je prononce quand je dis 'N'embrasse pas le bébé' ?" C'est ainsi qu'une mère exaspérée entame son témoignage sur le forum dédié à la maternité Mom Confessions. Elle explique dans son texte que, malgré sa demande de ne pas poser ses lèvres sur son enfant, sa belle-mère a tout de même souhaiter lui faire un bisou. Un geste en apparence anodin qui a pourtant rendu la première folle de rage : "Ton visage n'est rien d'autre qu'un vaisseau ambulant d'herpès", poursuit-elle. "Je me fiche que tu sois blessée. Je me soucie seulement du bien-être de mon enfant. Donc, cela signifie que tu dois garder votre visage infecté par l'herpès loin d'elle."

Si certaines lectrices ont été choquées par l'agressivité des propos de l'internaute, d'autres ont instantanément compris ce qu'elle ressentait. Dont des professionnels de santé.

"N'embrassez pas les bébés", assène notamment un docteur. "Leur système immunitaire n'est pas entièrement développé."

En ce qui concerne l'autrice du post, la conclusion justifie clairement le ton : "A cause de tes besoins égoïstes, un bébé de 3 semaines à de l'herpès", lance-t-elle à l'attention de sa belle-mère. Plus loin, dans les commentaires, elle précise que son enfant est désormais hospitalisé pour trois semaines suite au contact avec sa grand-mère. De quoi alerter sur ce que l'on fait encourir à un tout-petit lorsqu'on met sa bouche en contact avec son visage.

Des risques plus importants chez les nourrissons

Une pédiatre américaine s'est exprimée dans les colonnes de Newsweek pour rappeler qu'à cause de ces baisers, les enfants peuvent également contracter le VRS (le virus respiratoire syncytial) qui est beaucoup plus dangereux en bas âge. Il peut ainsi provoquer une inflammation des poumons, une bronchite et une pneumonie chez les nourrissons et les jeunes enfants. L'experte explique notamment que les bébés de moins de six mois sont particulièrement exposés à ces infections. Un danger qui ne devrait pas être pris à la légère.

Fin 2018, une petite fille américaine de 8 jours prénommée Aliza était d'ailleurs décédée après avoir contracté un herpès suite à un contact avec un.e adulte. L'infection s'était transformée en méningite virale, fatale pour le nourrisson. Sa mère avait alors posté son histoire sur les réseaux sociaux, afin de sensibiliser aux risques de ce "baiser de la mort". "Lavez-vous les mains avant de toucher les bébés, et évitez de les embrasser", écrivait-elle. Aux Etats-Unis encore, en 2017, un bébé de 18 jours avait succombé dans des circonstances similaires.