Nicolas Canteloup sur Yann Moix : "A sa première d'ONPC, je ne comprenais rien !"

L'humoriste Nicolas Canteloup
2 photos
Lancer le diaporama
Avec en moyenne 7,4 millions de téléspectateurs chaque jour sur TF1, le spécialiste de l'imitation à la langue acérée se penche sur le cas Yann Moix.
A lire aussi

Cette semaine, l'humoriste préféré des Français s'attaquait, une fois n'est pas coutume, à deux de ses personnages préférés, Jean-Marie Le Pen et à Jean-Jacques Bourdin. Avec des audiences qui en feraient rêver plus d'un, Nicolas Canteloup dézingue les personnalités médiatiques quotidiennement avec "La revue de presque" sur Europe 1, et son émission "C'est Canteloup" sur TF1 présentée par Nikos Aliagas.

Le maître de l'imitation porte toujours un regard critique sur le monde de la presse audiovisuelle. Dans une interview au Télé Obs il évoque notamment le cas du nouveau chroniqueur de l'émission "On n'est pas couché" sur France 2, Yann Moix. "A la première d'ONPC, je me suis dit : "Ouh là là", je ne comprenais rien", avoue-t-il. Quant à la possibilité de l'imiter un jour, il répond. "Maintenant, je le trouve bon. Il y a peut-être quelque chose à trouver dans sa forme d'urgence, son caractère épidermique, sa volonté de convaincre".

Dans ce même entretien, Nicolas Canteloup se confie également sur la divulgation de son salaire en 2011 par le magazine économique Capital. Une situation qui le dérange particulièrement par rapport à son public. "Ce type d'information m'embête pour les Français qui ont du mal", précise l'humoriste qui estime gagner trop d'argent. "À cause de la multiplication des médias et de la technologie, nous, les artistes, gagnons des sommes anormales".