ONPC : Yann Moix prévient ses futurs invités : "y'en a qui vont morfler"

Les samedis soir sur France 2 s'annoncent très chauds. Yann Moix, le remplaçant d'Aymeric Caron, annonce la couleur et adresse déjà son premier tacle.
A lire aussi

Yann Moix n'a pas encore débarqué dans On n'est pas couché, mais il montre déjà les dents. Alors qu'Aymeric Caron s'est montré très compréhensif envers Francis Lalanne dans l'émission d'hier, l'écrivain promet lui d'être plus sévère avec les invités. Mais pas avec n'importe lesquels.

S'il promet de se montrer bienveillant avec les créateurs, il sera en revanche, enfin s'il tient ses engagements, intransigeants avec les hommes politiques et les essayistes. "Je lirai les bouquins des essayistes et des politiques avec une acuité démentielle, et je ne les lâcherai pas. Je vais me défouler sur les essais de manière très tenace et pointue - y'en a qui vont morfler! -, et m'assouplir quand vont venir les créateurs - même s'ils ne sont pas bons" a-t-il confié au magazine Technikart.

Un positionnement qu'il justifie en expliquant... qu'il n'est pas Nicolas Bedos . "Je n'y serai pas pour parler ni de mes goûts ni de moi". L'intéressé appréciera.

On se demande maintenant si ses promesses électorales façon "Moi, Yann Moix, chroniqueur..." saura satisfaire l'équipe de Touche pas à mon poste , dubitative quand elle avait appris le nom du nouveau complice de Léa Salamé.