Vous perdez vos cheveux ? Mangez des frites McDonald's

Vous perdez vos cheveux ? Mangez des frites Mcdo
Vous perdez vos cheveux ? Mangez des frites Mcdo
Selon des scientifiques, les frites élaborées par le géant du fast food auraient le pouvoir de faire pousser les cheveux... Comment ? On vous explique tout.
A lire aussi

Trop salées, trop grasses, bourrées d'hydrocarbures... On ne saurait citer tous les articles ou toutes les études scientifiques qui ont déclaré que les frites de fast food étaient le mal absolu et qu'elles risquaient, à long terme, de bousiller totalement notre santé.

Heureusement, une nouvelle étude scientifique nous donne un peu d'espoir en prêtant aux frites élaborées dans les restaurants McDonald's une étrange vertu : elles feraient pousser les cheveux et aideraient, à terme, à guérir la calvitie.

Des chercheurs de l'Université nationale de Yokohama, au Japon, ont en effet découvert que le diméthylpolysiloxane, une macroparticule qui est ajoutés aux frites de McDonald pour éviter l'huile de cuisson ne mousse, avait aidé les souris à recouvrer leur pelage.

Dans leur étude, publiée le 1er février dans la revue Biomaterials, les chercheurs expliquent avoir utilisé le produit chimique pour faire pousser des "germes de follicules pileux " (HFG) qui peuvent être utilisés pour faire repousser les follicules pileux. Si les follicules pileux repoussent, cela peut à son tour encourager la croissance des cheveux. Les chercheurs impliqués dans cette expérience ont réussi à créer 5 000 HFG en utilisant du diméthylpolysiloxane.

Une fois que les HFG ont été transplantés sur des souris, de nouveaux cheveux noirs ont poussé à partir des follicules pileux. Le professeur Junji Fukuda, l'un des auteurs de l'étude, a fait savoir que des essais préliminaires faits sur des humains étaient prometteurs.

"Cette méthode simple est très robuste et prometteuse. Nous espérons que cette technique améliorera la régénération des cheveux humains pour traiter la perte de cheveux tels que l'alopécie androgénique", a déclaré le professeur Fukuda, utilisant le nom scientifique pour la calvitie masculine ou féminine.