Petit guide à l'usage de ceux qui arrivent toujours en avance

5 trucs pour ne plus arriver toujours en avance à vos rendez-vous
5 trucs pour ne plus arriver toujours en avance à vos rendez-vous
Il y a les retardataires maladifs, les ponctuels qui ont tout compris, et puis ceux qui comme vous arrivent toujours en avance... quitte à se compliquer sérieusement la vie. Amis stressés par la vie, il est temps de se détendre et de revoir complètement votre conception de la politesse.
A lire aussi

1- Prévoyez un lieu de rendez-vous

Patienter dans un parc ensoleillé et poireauter à la sortie d'un métro sous la pluie ou par -3°, ce n'est pas exactement la même chose et en tant que personne toujours en avance, vous ne le savez que trop bien. Pour éviter de finir angoissée et énervée par l'attente (qui semble parfois interminable), commencez par choisir vous-même le lieu de rendez-vous. Vous savez qu'il fera froid ce jour-là ? Attendez l'autre dans un café avec un magazine ou un livre plutôt que sur un bout de trottoir. Vous avez rendez-vous au cinéma ? Allez-vous asseoir dans la salle, vous en profiterez ainsi pour choisir les places qui vous conviennent. Le but de cette manoeuvre est d'abord d'évacuer un peu d'anxiété mais aussi de transformer cette attente en moment le plus agréable possible.

2- Optimisez votre temps

Si vous avez pris pour habitude d'arriver en avance tous les matins au travail (alors que personne n'est là pour le remarquer) et à chacun de vos rendez-vous (qu'ils soient professionnels ou non), c'est qu'il est temps de revoir la façon dont vous gérez votre temps. Tout est une question de timing et d'occupations. Vous aviez prévu de partir avec 10 minutes d'avance ? Et si vous profitiez de ces 10 minutes pour ranger un peu, finir le chapitre du livre qui vous tient en haleine en ce moment, jeter un coup d'oeil au courrier administratif que vous ignorez depuis trois jours, ou encore téléphoner à un proche ? Occuper votre esprit vous permettra de chasser l'anxiété et en plus vous aurez accompli quelque chose. Plutôt cool, non ?

3- Changez vos habitudes en douceur

Entre le retardataire chronique et la personne en avance qui passe sa vie à poireauter, il y a un juste milieu. Votre but : atteindre ce juste milieu en réduisant les marges de l'attente. Pour cela, il va falloir vous forcer. Vous arrivez en avance chaque matin ? Commencez par partir de chez vous cinq minutes plus tard que d'habitude. Toujours en avance ? Passez à dix minutes. Vous pouvez également régler votre réveil plus tard, ainsi vous grappillerez quelques minutes de sommeil en plus, mais vous serez également obligé de décaler votre départ. En appliquant cette méthode à chacun de vos rendez-vous, vous allez commencer doucement mais sûrement à arriver à l'heure.

4- Ne réfléchissez pas trop à votre itinéraire

Le problème des personnes en avance, c'est qu'elles sont souvent obsédées par la préparation de leur itinéraire. Et si le métro a du retard ? Et s'il y a des bouchons ? Peut-être est-ce le moment de lâcher un peu prise. Il est bien sûr conseiller de calculer son itinéraire lorsqu'on se rend sur un lieu de rendez-vous inconnu, mais encore faut-il prendre en compte le temps calculé. Google Maps vous annonce un trajet de 25 minutes ? Pas la peine de partir avec 20 minutes d'avance. Et puis si vous arrivez avec quelques minutes de retard, vous pouvez toujours demander votre trajet à quelqu'un. Cela n'a jamais tué personne, même pas un éternel anxieux de la ponctualité.

5- Apprenez à gérer les retardataires

A l'image du célèbre Lapin Blanc d'Alice au Pays des Merveilles, il est toujours "en retard, en retard " et est généralement en train de se brosser les dents quand il vous annonce être à un arrêt de métro de votre point de rendez-vous. Le retardataire est votre opposé direct et il est donc normal que vos retrouvailles se soldent parfois par de grosses prises de tête. Pour régler le problème une bonne fois pour toutes, il va falloir apprendre à gérer votre proche tout en changeant vos propres habitudes.

Commencez par lui donner le mauvais horaire (c'est mal mais c'est dans votre intérêt). Vous avez réservé au restaurant à 20h30 ? Dites-lui que la réservation est prévue à 20h. De votre côté, détendez-vous. Inutile de vous pointer avec 15 minutes d'avance alors que vous êtes très bien au courant de la mauvaise gestion du temps de votre proche. Comme expliqué ci-dessus, optimisez votre temps !

6- Pensez à votre bien-être avant celui de l'autre

Dans un article du magazine Psychologies consacré à ce problème, le psychothérapeute Charly Cungi estime que les éternels "en avance" pensent ne pas "valoir assez" pour être attendus par les autres. Il explique : "Cela souligne un manque d'estime de soi et s'apparente à ce que nous appelons, en Thérapies Comportementales et Cognitives, un schéma inconditionnel. Puisque je suis persuadé que je ne vaux rien, la seule chose qu'il me reste à faire est de masquer mon peu de valeur en arrivant suffisamment tôt".

Si ce schéma n'est pas forcément valable pour chaque individu, il pousse néanmoins à remettre cette (mauvaise) habitude en question. Demandez-vous ainsi pourquoi vous ressentez le besoin d'arriver en avance partout tout le temps, même lorsqu'un retard de quelques minutes serait toléré par vos proches. Détendez-vous, prenez votre temps et surtout, dédramatisez. Tout n'est pas qu'une question de timing.

Les dossiers