Pink tacle les commentaires haineux visant son fils cul nu en vacances

Pink tacle les attaques contre son fils cul-nu en vacances
Pink tacle les attaques contre son fils cul-nu en vacances
Dans un post récent, la chanteuse Pink se lâche et atomise les commentaires haineux de ses abonné.es, qui ont jugé bon de critiquer son éducation en voyant une photo où son fils apparaissait cul nu à la plage.
A lire aussi

Pink n'a pas l'habitude de garder sa langue dans sa poche. La chanteuse américaine a aujourd'hui deux enfants, et documente souvent sa vie de famille sur Instagram. Des clichés tendres qui montre des dîners en famille, des moments de vacances et plus récemment, une scène au bord de la piscine, où la maman, sa fille Willow et son fils Jameson s'agenouille pour donner à manger à un pélican.

Rien de choquant jusque-là. C'était sans compter sur la passion des internautes pour la culpabilisation et en l'occurrence, le mom-shaming.

Car son petit dernier, qui n'a que deux ans, se promenait fesses à l'air quand la photo a été prise puis postée sur Instagram. Et ça n'a pas manqué, les critiques ont été vives. Si le post est aujourd'hui supprimé, Pink a décidé de le suivre d'une version censurée du cliché accompagnée de la légende suivante : "Il y a quelque chose qui cloche chez beaucoup d'entre vous. Vous devenez fous devant le pénis de mon bébé ? A propos de la circoncision ? Vous êtes sérieux ?", explose-t-elle.

S'il y a bien une personne qu'il ne faut pas chercher ni provoquer quant au bien-être et à l'éducation de ses enfants, c'est Pink. Elle ajoute ensuite : "Comme toute mère normale à la plage, je n'ai même pas remarqué qu'il avait enlevé sa couche de bain. Je l'ai effacée parce que vous êtes tous dégoûtants. Et maintenant, je supprime mes commentaires et je secoue la tête devant l'état des réseaux sociaux et des guerriers du clavier, et la négativité que vous apportez à la vie des autres. Il y a quelque chose qui cloche chez beaucoup d'entre vous".

Si on peut remettre en question la surexposition des enfants par les parents sur les réseaux sociaux, surtout quand on sait les dangers que cela implique, il y a un autre sujet qu'il est important d'aborder : la sexualisation de leurs corps et ce que des adultes peuvent projeter sur un enfant nu.

Et comme il a l'air d'être important de le rappeler, allons-y : le corps d'un enfant n'a RIEN de sexuel. Oui, ils et elles ont des sexes, mais si les voir gêne ou pose problème à certain.es, alors c'est clairement à eux et elles de se poser des questions, de se demander pourquoi ils associent cela à quelque chose d'interdit, pas aux parents qui laissent gambader leurs petits librement.

Quoiqu'il en soit, on est de tout coeur avec Pink, et entièrement contre la moralisation incessante du comportement des mères et des pères.