Meghan Markle victime de "mom-shaming" après s'être caressé le ventre

Meghan Markle victime de "mom-shaming" : se caresser le ventre est-il obscène ?
Meghan Markle victime de "mom-shaming" : se caresser le ventre est-il obscène ?
Dans cette photo : Meghan Markle
Sur Twitter, la duchesse Meghan Markle a essuyé de violentes critiques, après que plusieurs photographies d'elle ont été dévoilées en train de caresser son ventre. La future maman est victime de ce qu'on appelle le "mom-shaming".
A lire aussi
Cette fitgirl dévoile la vérité sur son ventre plat et fait le buzz
News essentielles
Cette fitgirl dévoile la vérité sur son ventre plat et...

En octobre dernier, la presse a révélé au monde entier queMeghan Markle et le Prince Harry attendaient leur premier enfant. Depuis cette annonce, la duchesse de Sussex a été photographiée avec sa main posée sur son ventre à plusieurs reprises.

Dernière en date : l'apparition surprise de Meghan Markle aux British Fashion Awards le 11 décembre dernier. L'ex-actrice américaine est montée sur scène pour présenter sa créatrice de robes de mariée, Clare Waight Keller, qui a reçu le prix "British Womenswear Designer of the Year" ("Créatrice britannique de vêtements pour femmes de l'année").

Au cours de son intervention, la duchesse a caressé son ventre arrondi par la grossesse à plusieurs reprises. Une attitude qui lui a été sévèrement reprochée sur Twitter. Sur le réseau social, les internautes s'enflamment et affirment qu'elle "touche trop son ventre", la qualifiant d' "'énervante" et de "suffisante". Beaucoup de bruit pour rien, comme on dit.

Un geste positif pour bébé et la future maman

Pour Katherine Graves, fondatrice de la plateforme KG Hypnobirthing, toucher son ventre pendant la grossesse est au contraire un geste qui devrait être encouragé. Elle explique au Daily Mail que "c'est une chose positive pour maman et bébé car cela permet de créer un lien vital pour l'attachement et le bien-être de bébé".

Selon l'experte, le geste permettrait également de prévenir la dépression postnatale."Il a été démontré à maintes reprises que les bébés se souviennent de ce qu'ils ont vécu dans le ventre de leur mère après leur naissance", explique-t-elle.

"Mom-shaming"

Cette histoire désolante représente l'un des nombreux exemples du phénomène que l'on désigne par le terme anglais "mom-shamming". Ou le fait de stigmatiser une femme en lui donnant l'impression qu'elle est une mauvaise mère.

En mai dernier, l'actrice Megan Fox avait été vivement critiquée sur ses méthodes d'éducation après avoir posté une photo de ses deux petits garçons sur son profil Instagram. Ce qui n'a pas plu aux internautes ? La longueur de cheveux des enfants...