Meghan Markle fait un discours poignant sur le suffrage féminin

Meghan Markle lors de son discours à Wellington.
Meghan Markle lors de son discours à Wellington.
Lors de sa visite en Nouvelle-Zélande, la duchesse de Sussex Meghan Markle a prononcé un discours sur le droit de vote des femmes et le féminisme qui a marqué l'assemblée. A juste titre.
A lire aussi
"Les petits cheveux", l'histoire de la pilosité féminine à travers les siècles
News essentielles
"Les petits cheveux", l'histoire de la pilosité féminine...

En visite en Nouvelle-Zélande depuis dimanche, Meghan Markle et le Prince Harry ont débuté la dernière étape de leur tournée royale par une réception à la Government House, à Wellington, et ce, non sans bruit. La duchesse de Sussex, qui se qualifie comme féministe convaincue et engagée, a alors saisi l'occasion du 125e anniversaire du suffrage féminin pour livrer un discours poignant, et rendre hommage aux militantes de l'époque.

Celle qui a déjà exprimé sa position sur l'égalité hommes-femmes lors d'un discours tout aussi saisissant à l'ONU a ainsi expliqué que "le suffrage des femmes ne représente pas seulement le droit de vote pour les femmes, mais représente aussi le droit fondamental pour tous, y compris les membres de la société qui ont été marginalisés, que ce soit pour des questions de race, de sexe, d'ethnicité ou d'orientation sexuelle, de pouvoir participer aux décisions concernant leur futur et leur communauté. Bravo la Nouvelle-Zélande d'avoir donné ce droit, il y a 125 ans, aux femmes qui ont mérité d'être entendues."

Un message qui honore le premier pays à avoir accordé le droit de vote aux femmes et qu'il semble essentiel de rappeler aujourd'hui, alors que le Brésil vient tragiquement d'élire Jair Bolsonaro, nouveau Président d'extrême droite misogyne, homophobe, raciste et climato-sceptique.

Pour Meghan Markle, le droit de vote est également "l'implication et la voix qui vous permet de faire partie du monde auquel [nous appartenons]", comme elle l'a brillamment exclamé devant un imposant portrait de la reine Elizabeth II.

La duchesse de Sussex finit par une citation de Kate Sheppard, l'une des illustres militantes et suffragettes néo-zélandaises de la fin du XIXe siècle : "Tout ce qui divise les races, les classes sociales, les croyances ou les sexes, est inhumain et doit être surmonté."

On salue une intervention importante et émouvante, à regarder sans modération.

Les dossiers