3 clés pour (enfin) vivre le moment présent

Conseils pour vivre l'instant présent
Conseils pour vivre l'instant présent
Overbookée, la tête trop encombrée, nous avons tendance à passer à côté de notre vie. Comment reprendre possession du temps présent ? Comment adopter cette fameuse philosophie du "carpe diem" ? Voici les conseils d'une sophrologue.
A lire aussi
7 moments forts où les femmes ont pris le pouvoir à Cannes
News essentielles
7 moments forts où les femmes ont pris le pouvoir à Cannes

Vivre dans l'instant présent. Une évidence pour bon nombre d'entre nous et pourtant, cela est bien souvent plus simple à dire qu'à faire ! Notre mental est l'ennemi juré de l'instant présent. Notre flux de pensées nous empêche de vivre pleinement chaque instant de notre vie.

Voici quelques clés pour -enfin- vivre dans le moment présent.

1- Canaliser son flux de pensées

Nous pensons en permanence. Nos pensées nous ramènent de façon incessante dans le passé avec des ruminations, des regrets... et dans le futur avec des doutes, des peurs, des projections... Nous sommes absorbés par ces pensées et plus du tout concentrés sur le moment présent. Ainsi, nous vivons en mode automatique et nous nous laissons envahir par l'angoisse que crée notre mental.

Une étape essentielle pour mieux vivre l'instant présent est d'apprendre à canaliser notre mental. Pour cela, la pratique quotidienne de la médiation est un excellent moyen d'y parvenir. 5 minutes une ou plusieurs fois par jour peuvent suffire pour débuter. Vous pouvez vous installer confortablement en posture assise et concentrer votre attention sur votre respiration, sur vos sensations corporelles...

A force de pratique, vous constaterez qu'il sera de plus en plus facile de calmer votre flux de pensées et de vous recentrer sur l'instant. Cette pratique est, en outre, très efficace pour abaisser l'angoisse et le stress durablement.

1- Libérer son mental sur papier

En parallèle de la canalisation de notre mental, il est important de libérer nos pensées sur papier. En effet, un trop plein de choses à faire et à ne pas oublier nous coupe de l'instant présent. Pour cela, des méthodes d'organisation ou de planification peuvent être utilisées : listes de tâches à faire, rappels automatiques d'échéances ou de tâches importantes, tri de nos dossiers par ordre de priorité...

Dès lors que les informations importantes auront été notées quelque part, nous pourrons nous libérer mentalement car nous ne serons plus obligés d'y penser.

Faire sa to-do
Faire sa to-do

3- Être reliés à ses sens et à son corps

Être dans l'instant présent signifie d'être relié à notre environnement, mais aussi à nous-même : nos sensations, nos émotions... Pour entraîner cette capacité, nous pouvons par exemple nous centrer sur nos 5 sens lorsque nous prenons notre douche ou lorsque nous mangeons un repas, un encas... Prendre le temps de ressentir le goût, les odeurs, les sensations corporelles, le toucher... A force d'entraînement, nous serons plus à l'écoute de nos sensations corporelles.

Nous pourrons ainsi, également, mieux identifier nos émotions et agir en conséquence vers ce qui est le plus juste pour nous. En effet, derrière une émotion désagréable se cache un besoin non-satisfait. En identifiant ce dernier, nous avançons vers une meilleure connaissance de nous-même qui pourra guider nos choix avec plus d'authenticité.

Être dans l'instant présent apporte de nombreux bénéfices au quotidien : nous profitons davantage des petits plaisirs du quotidien, nous nous concentrons plus facilement et gagnons en efficacité, nous abaissons notre stress et notre angoisse en donnant moins de place à nos pensées, nous améliorons nos relations aux autres en étant plus présents dans l'échange... Comme pour toute nouvelle habitude de vie, une répétition et un entrainement sont essentiels pour y parvenir et pour que cela deviennent par la suite un automatisme.

Par Nolwenn Chébaut, sophrologue certifiée et validée d réseau Medoucine.