La meilleure technique pour avoir un orgasme en missionnaire ? Le balancier

La meilleure technique pour avoir un orgasme en missionnaire ? Le balancier
La meilleure technique pour avoir un orgasme en missionnaire ? Le balancier
La position peut laisser les personnes dotées d'un clitoris indifférentes, et pour cause : la simulation de l'organe du plaisir n'est pas évidente quand on pratique le missionnaire. Sur TikTok, une coach donne une technique imparable.
A lire aussi

L'orgasme n'est clairement pas indispensable pour passer du bon temps au lit. Cela dit, devoir constamment s'asseoir sur une fin en apothéose par manque d'investissement de la part de notre partenaire a de quoi en frustrer plus d'un·e. Particulièrement lorsque la seule position pratiquée - ou appréciée par l'autre - est le missionnaire, et qu'elle ne nous apporte pas le plaisir escompté bien que clairement mérité.

A ce sujet, la coach Nell Walker interpelle sur TikTok : "Est-ce que vous vous attendez toujours à avoir un orgasme dans cette position ? Ça ne va pas vraiment aider tant que ça en termes d'action sur le clitoris."

L'erreur commune, explique-t-elle à BuzzFeed, lorsqu'on s'adonne à cette parade, c'est de laisser le partenaire doté d'un pénis nous placer dans une position où nos jambes sont repliées vers l'intérieur, serrées jusqu'à la poitrine, ou bien où nos jambes sont positionnées sur le dessus des épaules de leur partenaire, avec les hanches et les fesses surélevées.

"Ne vous méprenez pas, ce sont des positions agréables qui procurent du plaisir à beaucoup, mais la probabilité d'atteindre l'apogée dans ces positions est très faible car le clitoris n'est pas sollicité comme il le devrait", précise-t-elle.

"Faire levier"

Sur le réseau social, elle détaille : "Essayez de faire levier avec vos pieds et vos jambes et mettez un oreiller sous vos fesses. Prenez vos jambes, posez-les, placez votre oreiller ici (sous vos fesses), et quand elles sont ici (sur vous), essayez de commencer à vous balancer d'avant en arrière pour que votre clitoris soit sollicité."

Ensuite, placez la plante de vos pieds sur le lit ou le sol (quel que soit l'endroit où vous êtes allongé) et assurez-vous que vos genoux soient pliés. "Lorsque votre partenaire se trouve entre vos jambes et à l'intérieur de vous, commencez à faire un léger mouvement de bascule de votre bassin. Soit d'avant en arrière, soit d'un côté à l'autre, cela dépend de ce que votre corps ressent le plus. Rapprochez votre partenaire si votre clito ne le touche pas, puis, ensemble, créez un rythme que vous pourrez apprécier tous les deux."

Et d'ajouter : "Rappelez-vous que vous n'êtes pas censé rester allongé, vous devez également bouger votre corps", ajoute l'experte.

"Réclamer notre droit d'avoir des orgasmes"

Au média, Nell Walker a également abordé les pressions et les stigmatisations qui planent autour de la sexualité, appelant à s'en affranchir ensemble pour jouir librement.

"Les dynamiques de pouvoir, la honte, la stigmatisation et les insécurités corporelles ne sont que quelques exemples de choses qui peuvent entraver notre droit au plaisir et bien plus encore", constate-t-elle. "Nous avons grandi dans un monde où de nombreuses personnes qui ne savent même pas ce qu'est le plaisir nous apprennent à le ressentir."

Elle poursuit : "Il est donc temps de réclamer notre droit d'avoir des orgasmes, de faire du bruit ou de rester silencieux, de toucher nos propres clitoris plutôt que ceux de nos partenaires, de prendre le temps supplémentaire dont nous avons besoin et de recommencer parce que nous le pouvons." A nous de jouer.