Voilà à quoi ressemble (vraiment) les corps des femmes et leur quotidien post-partum

Une campagne sur le vrai corps des femmes post-partum/photo d'illustration
Une campagne sur le vrai corps des femmes post-partum/photo d'illustration
Dans une campagne émouvante, la marque de sous-vêtements Modibodi capture les moments authentiques du post-partum, ces quelques mois qui succèdent à l'accouchement.
A lire aussi

Remettre en question les idées "simplistes" de "baby bliss" (la seule béatitude que l'on devrait ressentir une fois le bébé arrivé) et de "baby blues" - et les images qui vont avec - et fournir une vision plus holistique et inclusive du post-partum en montrant les réalités émotionnelles et physiques de la naissance d'un enfant, voilà le but de la toute nouvelle campagne Modibodi en partenariat avec la banque d'images Getty Images.

Une galerie intitulée "Embodied : Postpartum Unfiltered", qui décrit, à l'aide de clichés bruts qui seront disponibles sur la plateforme, la réalité des 12 premiers mois après l'accouchement.

Des femmes qui allaitent, tirent leur lait, tentent de se remettre au sport avec un enfant dans les pattes, voire simplement d'aller aux toilettes tranquille. Et leur corps qui, lui aussi, est célébré dans tout son naturel. Les vergetures, les cicatrices, les marques qui témoignent d'une étape bouleversante, dans tous les sens du terme.

Une authenticité qui émane de l'envie, chez les internautes, de voir davantage d'images sans filtre, affirme Getty. Le site a en effet remarqué que les recherches de photos "authentiques" de femmes ont augmenté de 116 %, tandis que les termes "personnes réelles" ont augmenté de 36 % au Royaume-Uni. L'occasion de faire bouger les lignes concrètement, et c'est ce que souhaite Kristy Chong, PDG et fondatrice de Modibodi à travers cette collaboration.

Un post-partum sans filtre

"La plupart des images du post-partum étaient des photos décourageantes de mamans effrayées ou frustrées", se déplore-t-elle auprès de Glamour UK. "Et à l'autre bout du spectre, on trouvait des photos de célébrités avec leur bébé. Nous savions que cela devait changer."

Kristy Chong se souvient elle-même des vagues d'émotions multiples et variées éprouvées après ses quatre grossesses, et du tabou qui l'a empêchée de se confier. "Parmi les sentiments intenses de bonheur et d'amour sans limites, il y avait le sentiment que je devais garder secrets les aspects difficiles comme la solitude, les mamelons fendus, les saignements post-partum, l'épuisement et les fuites urinaires", énumère-t-elle, en soulignant également l'importance de l'évolution des attitudes à l'égard de l'allaitement en public.

Et de marteler : "Modibodi vise à normaliser les conversations et les images concernant le corps et la santé des femmes, qu'il s'agisse des règles ou de l'incontinence, et nous faisons maintenant de même pour la vie post-partum".

Et cette opération ne s'arrête pas là. Avec "Embodied: Postpartum Unfiltered", nombreuses mères pourront contribuer en publiant leur propre vérité sous le hashtag dédié : #PostpartumUnfiltered. Un mouvement décomplexant qui participe à libérer une parole essentielle. A suivre.