Pourquoi l'on devrait arrêter de grignoter des gâteaux au travail

Les gâteaux que l'on grignote au travail sont mauvais pour nos dents
Les gâteaux que l'on grignote au travail sont mauvais pour nos dents
Les dentistes britanniques s'inquiètent de la place prise par la "culture du gâteau" dans les entreprises et alertent sur les dangers liés au grignotage régulier de pâtisseries sur le lieu de travail.
A lire aussi
Pourquoi Anne Hathaway a arrêté de boire depuis qu'elle a un enfant
News essentielles
Pourquoi Anne Hathaway a arrêté de boire depuis qu'elle a...

Un "Monday cake" pour bien démarrer la semaine, un "sweet Friday" pour bien la terminer. Mais aussi un gâteau pour chaque anniversaire, sans compter les viennoiseries à foison pour chaque réu client et les paquets de bonbons et qui traînent sur chaque bureau et qu'on engloutit devant son ordinateur quand on a un petit creux.

Ce sont ces grignotages entre collègues qui sont aujourd'hui la cible de dentistes britanniques. Dans deux articles parus les 3 et 6 janvier, The Guardian et Slate se font fait l'écho de l'inquiétude de la faculté de chirurgie dentaire (FDS) du Royal College of Surgeons (Collège Royal de Chirurgie), à Londres face à la l'ampleur prise par la "culture du gâteau" dans les entreprises. D'après les médecins, ces petites douceurs partagées entre collègues contribuent à favoriser l'obésité et les caries.

"Les managers veulent récompenser le personnel pour ses efforts, les collègues veulent célébrer des occasions spéciales et ramener des cadeaux de leurs vacances... Bien que ces friandises sucrées soient bien intentionnées, elles contribuent également à l'épidémie actuelle d'obésité et à la mauvaise santé bucco-dentaire", s'inquiète sur le site du Royal College of Surgeons le professeur Nigel Hunt.

Selon ce dentiste, également doyen de la faculté de chirurgie dentaire, le bureau est devenu l'un des principaux endroits où les gens consomment du sucre en quantités excessives. "Nous avons besoin d'un changement de culture dans les bureaux et autres lieux de travail, qui promeut une alimentation saine et aide les travailleurs à ne pas céder aux tentations sucrées comme les gâteaux, les bonbons et les biscuits", poursuit le professeur Hunt.

The Guardian rapporte qu'en 2015-2016, 63% environ des adultes en Angleterre ont été classés comme obèses ou en surpoids et près de 64 000 Anglais de plus de 18 ans ont été admis à l'hôpital à cause d'une carie dentaire.

Établir un "calendrier du sucre" pour éviter les excès

.

Pour en finir avec la "culture du gâteau", véritable problème de santé publique, les membres de la faculté de chirurgie dentaire exhortent les entreprises à échanger les biscuits contre des fruits et des noix pendant les réunions, à abandonner les friandises les plus sucrées dans les distributeurs automatiques et à mettre en avant les options à faible teneur en sucre.

Ils conseillent aussi d'éviter de grignoter entre les repas et de garder le sucre comme une friandise le midi tout en réduisant les portions. Ils donnent aussi l'idée de créer dans chaque équipe un "calendrier du sucre" pour mieux échelonner dans le temps les petits goûters entre collègues.