Pourquoi les chiens nous font craquer : l'explication scientifique

Pourquoi les chiens sont-ils aussi craquants ? L'explication scientifique
2 photos
Lancer le diaporama
Vous ne pouvez pas vous empêcher de fondre devant les photos de chiots qui jalonnent Internet ? Il y aurait une explication scientifique à cela.
A lire aussi

Une étude a récemment démontré que le chien aurait été domestiqué deux fois par l'homme par deux cultures différentes séparées par des milliers de kilomètres. De loup sauvage à mignon petit chien, il n'y a qu'un pas. Dans le cas précis de l'étude, il y en aurait finalement deux.

Il existe en fait deux écoles de pensée lorsque l'on se penche sur l'histoire de la domestication canine. Ceux qui croient qu'elle a eu lieu en Europe et ceux qui sont convaincus qu'elle s'est passée en Asie centrale. Les estimations varient de milliers d'années selon les scientifiques, mais la plupart estiment qu'elle remonte à 15 000 ans.

Dans un article publié par le magazine "Science", des chercheurs ont finalement donné leur verdict. Et il semblerait que chaque camp... ait raison d'une certaine manière. Après avoir analysé l'ADN de 59 ancêtres de chiens et le génome complet d'un canidé néolithique vivant il y a environ 4 800 années, ils ont comparé leur information génétique à celles de centaines de chiens d'aujourd'hui. Selon leurs résultats, il y aurait une division génétique partagée entre Eurasie et Asie de l'Est.

Loup d'Europe, ancêtre du chien
Loup d'Europe, ancêtre du chien

Le plus ancien ancêtre commun du chien serait apparu entre 14 000 et 6 400 ans et les preuves nous amènent à penser qu'il a vu le jour en Asie centrale. Or, d'autres preuves nous indiquent qu'à ce moment-là, les chiens vivaient déjà en Europe de l'Est. L'explication logique qui s'en dégage est la suivante : ils furent séparément domestiqués dans les deux zones et dans le même temps.

Le chercheur Greger Larson a une idée bien précise de ce qu'il s'est passé. Les loups furent apprivoisés au même moment de façon totalement indépendante. Cependant, certains chiens d'Asie ont migré vers l'Ouest avec leurs maîtres. Les canins européens auraient donc été remplacés par des races asiatiques et peu à peu se seraient éteints pour laisser place aux nouveaux arrivants.

Une chose est sûre, si cette explication est détaillée, elle demeure à l'état d'hypothèse et pourtant, de nombreux scientifiques la soutiennent. Selon l'historien John Novembre, il faudrait une collaboration entre les deux continents pour parvenir à démêler le vrai du faux et savoir finalement ce qui ressort de cette histoire complexe.

S'il est aujourd'hui difficile de déterminer quelle école de pensée a raison, ces nouvelles études apportent une nouvelle dimension à l'histoire et nous permettent d'y voir plus clair sur le conflit qui les oppose. Team Asie, Team Europe ou encore la croyance en la possibilité que les deux populations aient connu le même phénomène ?

Quoi qu'il en soit, puisque les chiens ont été domestiqués non pas une fois mais bien deux, il y a une vérité qui en ressort et que personne ne pourra contredire : les hommes ne peuvent pas résister aux mignons petits yeux doux de nos amis les canins. Oui, le chien est bel et bien le meilleur ami de l'homme.