Êtes-vous une "extra-introvertie" ?

Êtes-vous une "intro-extravertie" ?
Êtes-vous une "intro-extravertie" ?
Les personnes "extra-introverties" sont, en gros, des introverties naturellement sociables. Une personnalité nuancée (et très commune) que l'on décrypte pour vous.
A lire aussi

Vous êtes adepte de longs moments en solitaire mais vous avez aussi besoin de vous frotter aux autres pour aller bien ? Et à l'inverse, vous vous sentez épuisé·e dès que votre vie sociale semble un peu trop intense ? Vous pourriez être "extraverted introvert", que l'on traduira en français par "extra-introverti·e" : un·e introverti·e dans l'âme un peu plus extraverti·e que les autres, explique le site dédié IntrovertDear.

Plus spécifiquement, on parle d'un type de personnalité nuancé relatif aux deux extrémités de l'axe introversion-extraversion. Et plutôt qu'un effet caméléon qui rendrait les extra-introverti·e·s à l'aise en toutes circonstances, il s'agit davantage d'un entre deux pas toujours facile à vivre, puisque moins évident à comprendre pour leur entourage.

Auprès de Stylist, Chloé, met des mots clairs sur ce qu'elle vit au quotidien, et surtout la façon - parfois erronée - dont ses proches la perçoivent. "J'ai écrit un article sur l'introversion et j'ai reçu tellement de messages me demandant 'Attends... toi, introvertie ?' Parce que je suis bruyante, confiante, j'aime les gens, j'aime les fêtes, j'aime les foules, les villes et le boulot", énumère la journaliste. "Mais tout cela me vide de mon énergie plutôt que de la recharger. Afin de pouvoir être entourée de beaucoup de personnes qui font beaucoup de choses, j'ai besoin de temps pour me reposer et récupérer par la suite".

Alors, comment déterminer si l'on correspond à ce terme à mi-chemin entre deux notions qu'on aurait cru opposées ? Des expert·e·s apportent des éléments détaillés.

Ça veut dire quoi exactement, être extra-introverti·e ?

La thérapeute Emma Davey rebondit justement sur cette notion d'énergie. "Un extraverti gagne de l'énergie en étant entouré de gens. Un introverti est vidé de son énergie en étant entouré de gens. Être extra-introverti signifie que vous avez des traits de personnalité compatibles avec les deux extrémités du spectre", développe-t-elle au magazine britannique. Elle précise : "Vous pouvez trouver que vous avez besoin de temps seule, mais si ce temps s'avère trop long, il peut finir par vous vider de votre énergie".

D'après la spécialiste, les extra-introverti·e·s sont loin d'être rares. Les enquêtes LinkedIn effectuées pendant le confinement montrent que la plupart des interrogé·e·s préféreraient une combinaison de télétravail et de présence au bureau, rappelle-t-elle. "Cela suggère que la plupart d'entre nous sommes des extra-introvertis."

Des propos partagés par Jenn Granneman, autrice, fondatrice d'IntrovertDear et introvertie assumée, qui admet elle aussi que ce tempérament est courant. "Ce qu'il faut comprendre de l'introversion et de l'extraversion, c'est qu'il ne s'agit pas de traits de caractère du type 'tout ou rien'. Certaines personnes se rapprochent des extrêmes, ce qui les rend soit très introverties, soit très extraverties. Mais beaucoup sont plus proches du milieu, ce qui leur donne des qualités à la fois d'introversion et d'extraversion."

D'accord, mais comment l'identifier spécifiquement ?

5 comportements typiques

Une personnalité à mi-chemin sur le spectre.
Une personnalité à mi-chemin sur le spectre.

Certaines façons de penser, de se sentir ou d'agir sont clairement associées à cette personnalité. Notamment ces exemples parlants, qui aideront sans aucun doute à analyser son propre comportement.

  • Vous n'avez pas besoin de faire vos preuves auprès d'inconnu·e·s

Lors d'événements de boulot ou de fêtes perso, vous ne souhaitez pas particulièrement attirer l'attention sur vous. Certes, vous voyez l'intérêt de nouer des liens avec les autres, et vous aimez particulièrement ces rares moments où vous rencontrez quelqu'un qui vous ressemble. Mais vous ne serez probablement jamais la personne la plus populaire de la pièce - et ça vous va très bien.

  • Vous êtes entouré·e d'un petit cercle d'ami·e·s

Bien que vous tiriez beaucoup de satisfaction de vos relations, contrairement à un·e vrai·e extraverti·e, vous n'avez pas l'énergie nécessaire (encore elle) pour entretenir un groupe de potes et autres connaissances excessivement large. De plus, vous ne matchez pas avec n'importe qui. Vous préférez donc vous concentrer sur quelques relations étroites seulement.

  • Il vous faut du temps pour sortir, mais une fois dehors vous savez profiter

Dès qu'on vous propose un truc, une petite panique s'empare de vous. Un mix entre peur de déranger et crainte de regretter d'avoir quitter votre canapé qui a tendance à vous paralyser. David Ly Khim, rédacteur pour LifeHack, expose ce qui se passe exactement dans son esprit d'extra-introverti quand ses amis l'invitent quelque part. Il se dit : "et si je ne m'amuse pas ? Je pourrais tout à fait rester ici et lire mon livre. Et s'ils ne veulent pas vraiment que j'y aille et qu'ils m'invitent juste pour être gentils ? Nous commençons à nous mettre des choses en tête, à inventer ce qui pourrait mal tourner et à les utiliser comme excuse pour ne pas sortir". Pourtant, il l'assure : une fois parti de chez lui, il est rarement le premier à rentrer.

  • Vous êtes souvent silencieux·se, mais cela ne signifie pas que vous ne voulez pas parler

Même topo que précédemment : la peur de déranger peut empêcher les extra-introverti·e·s de se lancer. "Nous avons probablement beaucoup de choses à dire, mais nous pensons qu'elles ne vous intéresseront pas", décrit David Ly Khim. "Nous préférons vous écouter parler parce que nous voulons en savoir plus sur vous". Et à l'inverse, il ajoute que "ce n'est pas parce que nous aimons être entourés de gens que nous voulons parler. Parler demande beaucoup d'efforts. Pour nous, être entouré est souvent suffisant pour nous rendre heureux. Je sais, c'est un peu déroutant."

Jenn Granneman précise : "Les gens se sentent à l'aise à vos côtés et vous faites facilement s'ouvrir et parler les autres. D'ailleurs, vous vous assurez toujours que tout le monde passe un bon moment. Cependant, la plupart des gens ne se rendent pas compte à quel point vous êtes vraiment 'dans votre tête'. Bien que vous ayez l'air facile à vivre, votre esprit est toujours en mouvement."

  • On vous prend souvent pour un·e extraverti·e

Autour de vous, personne ne croit réellement que vous puissiez aussi être introverti·e, pour la simple raison que vous êtes très sociable. En y réfléchissant, il vous a peut-être fallu un certain temps pour le réaliser vous-même, parce que vous jouez si bien l'extraverti·e. Et vous vous retrouvez désormais à devoir constamment expliquer votre introversion et la façon dont le contact humain puise votre énergie. Malheureusement, la plupart des gens ne comprennent pas toujours. Peut-être l'occasion de filtrer et de ne garder que celles et ceux qui interagissent avec bienveillance ?

Une chose est sûre, c'est en tout cas le mot à vous appliquer absolument.

Les dossiers