La chanteuse anaiis lance un projet pour la santé mentale des femmes racisées

Anaiis, la chanteuse qui sensibilise à la santé mentale des femmes racisées.
Anaiis, la chanteuse qui sensibilise à la santé mentale des femmes racisées.
La chanteuse Anaiis se préoccupe de la santé mentale des femmes racisées et, bien souvent, invisibilisées. Sa nouvelle initiative vise justement à leur accorder de l'espace, de l'attention et de l'aide. Sous une forme bien singulière qui plus est.
A lire aussi

Nous sensibiliser à la santé mentale des femmes racisées et marginalisées, et notamment à leur accès aux soins, c'est là l'initiative de la chanteuse franco-sénégalaise basée à Londres, anaiis. Celle qui fut récemment saluée pour sa performance sur la chaîne YouTube COLORS a dévoilé de nouveaux projets inspirants. A savoir un single, Juno, et son clip classieux dévoilé sur YouTube, teasing d'un album à venir, mais aussi un insolite jeu de cartes.

Soit, plus précisément, trente cartes conçues en collaboration avec les psychologues Sanah Ahsan et Stella Tiendrebeogo, luttant pour la défense des droits des femmes au sein du collectif indépendants Psy NoirEs, fustigeant notamment les discriminations dont sont victimes les femmes noires au sein des systèmes de santé. Présenté comme une sorte de guide vers "l'apaisement et la guérison", ce jeu de cartes déploie thématiques, illustrations, conseils de soin et de gestion émotionnelle, bienveillance et questions à se poser soi même.

Idéal pour faire comprendre aux principales concernées qu'elles ne sont pas seules. "L'objectif est de démocratiser la santé mentale, rendre accessible des ressources à des gens qui n'ont pas accès à des psychothérapies, pouvoir utiliser ces outils au quotidien", explique la chanteuse franco-sénégalais.

Une belle initiative.

"On m'a inculqué l'idée que je n'avais pas le droit de me plaindre"

Anaiis, la chanteuse qui sensibilise à la santé mentale des femmes racisées.

"Anaiis exprime l'idée de trouver la place et l'endroit où l'on veut être en prenant conscience qu'on en a le choix", développe le texte de présentation, portraitisant la jeune artiste en femme anxieuse mais résiliente, invitant à l'indulgence envers soi-même et à la guérison. Du côté du média digital Madmoizelle, la principale concernée souligne que l'idée de ces cartes lui viendrait des dix séances de thérapie qu'elle a pu suivre à Londres. "J'y ai appris des astuces que j'applique encore au quotidien. Avant ça, lorsqu'il m'arrivait d'avoir des angoisses, je ne savais pas mettre de mots dessus, il me manquait des éléments de réflexion", narre-t-elle.

D'où l'envie légitime, une fois sa propre thérapie terminée, de propager la bonne parole, pour toutes celles qui n'ont pas le privilège et les moyens financiers d'avoir accès à un tel traitement. "J'ai voulu créer quelque chose qu'elles puissent avoir à portée de main dans leurs moments difficiles", assure l'artiste, pour qui "tirer simplement une carte peut nous faire réfléchir ou nous consoler". Comme si ce "jeu de tarot pour la santé mentale" était une porte d'entrée officieuse, ou un chemin de traverse, vers d'éventuelles véritables thérapies.

Pour ce faire, il suffit simplement de tirer une carte quand l'envie s'en ressent, selon les thèmes abordés - situations, émotions, tabous divers. "Avec le tarot qui m'aide à m'analyser, je peux me rendre compte que j'ai de la colère en moi ou de la tristesse - et c'est peut-être parce que je n'ai jamais pu exprimer librement ces émotions ? Parce qu'on m'a inculqué l'idée que je n'avais pas le droit de me plaindre ?", s'interroge la chanteuse.

Elle n'est certainement pas seule à se poser ces questions.