Ces publicités sexistes de McDonald's à La Rochelle et Savenay qui ne passent pas

La publicité sexiste McDo de La Rochelle
La publicité sexiste McDo de La Rochelle
De récentes initiatives locales pour faire la promotion de l'enseigne de fast-food McDonald's ont fait réagir pour leur sexisme.
A lire aussi
Le Royaume-Uni va interdire les publicités sexistes dès juin 2019
News essentielles
Le Royaume-Uni va interdire les publicités sexistes dès...

McDonald's semble avoir quelques problèmes de communication locale ces derniers temps. Ainsi, on a pu voir à La Rochelle le 29 janvier un flyer faisant la promotion de l'enseigne où on pouvait lire : "T'es aussi bonne qu'une potatoes dans un paquet de frites !".


Une citation sexiste relayée sur le compte Twitter de Caroline Grand, directrice de la communication de l'université de La Rochelle.

Son message accuse l'application StudyCampus d'avoir distribué ces prospectus. L'application développée en Charente-Maritime propose des réductions aux étudiants dont certaines chez McDonald's. D'où la publicité conjointe.

Selon le journal Sud-Ouest qui relaie la polémique, Loïc Cuillandre qui dirige Study Campus affirme que l'enseigne McDonal's locale était au courant de la distribution de flyers portant ce slogan. Il indique également que ce sont des étudiant·es qui ont validé la phrase et que le prospectus a été prévu pour une distribution de 500 exemplaires.

Citée par le quotidien, une professoresse de droit réagit : "J'ai aussitôt appelé McDo pour leur dire ce que j'en pensais ! Et j'ai fait plancher mes étudiants sur ce cas d'école : est-ce sexiste, est-ce condamnable, est-ce que cela relève du pénal ?"

Le flyer a fait réagir jusqu'au président de l'université, Jean-Marc Ogier, qui explique dans un tweet : "Je souhaite réfuter avec beaucoup d'ardeur la propagation de messages aussi sexistes, qui sont aux antipodes des valeurs de l'Université de La Rochelle. Je ne peux pas croire que McDonald's laisse véhiculer ce type de message en connaissance de cause."

Suite à la polémique, Sud-Ouest explique que la publicité a été retirée.

Une bannière faisant la promotion de burgers genrés

Plus tôt dans la semaine, le 28 janvier, le compte Pépite Sexiste mettait en ligne une photo montrant une bannière publicitaire pour des burgers vendus au McDonald's de la ville de Savenay en Loire-Atlantique.
On pouvait y voir un burger avec une "version féminine" avec du poulet et un autre "version masculine" avec du boeuf et du bacon. Car c'est bien connu, il faut avoir des ovaires pour manger du poulet et des testicules pour manger du boeuf.

Plus tard, Pépite Sexiste a fait savoir que McDo France avait confirmé que l'initiative de l'affiche était locale et n'avait pas été prise au niveau national.