Quelles personnes se font le plus piquer par les moustiques ?

Quelles personnes se font le plus piquer par les moustiques ?
Quelles personnes se font le plus piquer par les moustiques ?
Peau sucrée, lumière allumée... Les idées préconçues au sujet des piqûres de moustiques sont monnaie courante. Voici les raisons scientifiques pour expliquer l'attirance des moustiques vis-à-vis de certaines personnes.
À lire aussi

Ça y est, il fait beau, il fait chaud et les moustiques sont de retour. Leur truc : se faufiler vicieusement par la fenêtre pour se réapprovisionner en sang frais. Contrairement aux idées reçues, tous les moustiques ne sont pas des suceurs de sang, seules les femelles en ont besoin pour emmagasiner des protéines nécessaires au développement de leurs oeufs.

Irrésistiblement attirées par les émanations de CO2 que nous dégageons lorsque nous respirons, les bestioles nous attaquent souvent pendant notre sommeil, lorsque nous sommes vulnérables.

Les moustiques profitent souvent de la nuit pour se faufiler en douce...
Les moustiques profitent souvent de la nuit pour se faufiler en douce...

L'injustice, c'est lorsque vous réalisez que vous avez été piquée alors que la personne à côté de vous n'a pas un bouton. Si c'est votre cas, c'est que vous faites peut-être partie de leurs cibles privilégiées. Mais qui sont ces personnes les plus "appétissantes" ?

Les femmes

Si vous êtes une femme et que vous dormez avec un homme, ce dernier aura moins de chance de se faire piquer. La raison : votre peau est beaucoup plus fine que la leur. Quitte à choisir, les moustiques préfèrent la solution de facilité.

Les femmes enceintes

Et comme si ça ne suffisait pas, être enceinte attirerait encore plus les moustiques. La nuit, les futures mamans rejetteraient 21% de CO2 en plus et auraient également une température corporelle plus élevée. Le paradis pour les moustiques qui recherchent la cible idéale.

Le groupe sanguin O

Grâce à une étude réalisée par une équipe de scientifiques japonais, nous savons désormais que les personnes du groupe sanguin O ont 83 fois plus de chances de se faire piquer que ceux des groupes A et B.

Les sportifs

S'entraîner, c'est aussi transpirer et produire des acides gras comme l'acide caprilique, caprique ou valérianique. Et ça, les moustiques adorent. Sans compter qu'ils raffolent également de la chaleur corporelle.

Les personnes qui transpirent

Si vous êtes du genre à transpirer de manière excessive, faites bien attention, car comme les sportifs, vous faites partie des proies potentielles de choix pour les moustiques.

Les consommateurs d'alcool

Quand on boit de l'alcool, la taille des vaisseaux sanguins augmente significativement. Un processus appelé vasodilatation qui facilite grandement la tâche des moustiques quand il s'agit de repérer la zone idéale à piquer.

Les personnes malades

Quand on est malade et que le corps lutte contre une infection, il augmente naturellement sa température. Un véritable appel pour les moustiques à la recherche d'une nouvelle victime.

Les personnes fragiles

Les moustiques auraient tendance à s'attaquer aux personnes les plus fragiles comme les bébés et les personnes âgées. Petits mais pas bêtes, ils s'attaqueraient en priorité aux personnes les moins réactives et donc les moins susceptibles de s'en prendre à eux.