Qui sera le prochain grand pâtissier 2015 : les adresses pour déguster les pâtisseries du jury

Qui sera le prochain grand pâtissier, saison 3.
Qui sera le prochain grand pâtissier, saison 3.
L'aventure Qui sera le prochain grand pâtissier se poursuit, ce mardi 21 juillet à partir de 20h55 sur France 2. Les candidats de cette troisième édition présentée par Virginie Guilhaume s'affrontent une nouvelle fois face à un jury de quatre pâtissiers d'exception composé de Christophe Michalak, Christophe Adam, Philippe Urraca et Pierre Marcolini.
A lire aussi
Qui sera le prochain grand pâtissier en replay sur France 2 Replay / Pluzz
television
Qui sera le prochain grand pâtissier en replay sur France...

Le jury de "Qui sera le prochain grand pâtissier" saison 3 exerce son art tout au long de l'année au sein d'enseignes réputées. Ainsi, Christophe Michalak, créateur du célèbre Fantastik (un biscuit craquant, un coulis de fruits, de chocolat et de caramel accompagné de fruits, de chocolat ou de biscuit, selon le jour) - dont il propose une déclinaison différente chaque jour - dans sa boutique, le Michalak Take Away, situé au 60 rue du Faubourg Poissonnière dans le 10e arrondissement de Paris. Des mets à retrovuer également au Plazza Athénée où le pâtissier travaille depuis quinze ans.

L'Eclair de génie de Christophe Adam

Pour les éclairs, privilégiez les créations de Christophe Adam, l'inventeur du concept l'Eclair de génie. Celui-ci consiste à décliner les éclairs à l'infini en fonction des jours et des saisons. Classique, glacé, au chocolat ou à la vanille de Madagascar il y en a pour tous les goûts. Quelque six enseignes vendent les éclairs du pâtissier, dont la nouvelle boutique du 122 rue Montmartre dans le 2e arrondissement.

Lui s'est fait du chocolat un véritable sacerdoce. Pierre Marcolini conjugue le chocolat à toute saveur : noir, blanc, au lait avec une touche de fantaisie (caramel, fruits, etc.). Marcolini donne aussi dans le macaron, aux fruits et au chocolat noir. Des recettes à venir savourer au 235 rue Saint-Honoré, dans le 1er arrondissement ou encore au 78 rue du Bac dans le 8e.