Le calme de la journaliste Gayle King face à l'hystérique R. Kelly devient iconique

Capture d'écran Late Show with Stephen Colbert
Capture d'écran Late Show with Stephen Colbert
Dans cette photo : R. Kelly
Le chanteur américain R. Kelly est accusé par de nombreuses femmes de violences sexuelles. Alors qu'il plaide non-coupable de ces accusations, il a donné une interview où il perd complètement son calme face à la journaliste Gayle King.
A lire aussi
Embrassée de force en direct pendant la Coupe du Monde, cette journaliste s'insurge
News essentielles
Embrassée de force en direct pendant la Coupe du Monde,...

Gayle King est une journaliste star de la télévision américaine. Elle présente notamment la tranche matinale de la chaîne CBS. Elle a récemment interviewé le chanteur R. Kelly accusé par plusieurs femmes de séquestration et d'adressions sexuelles.


Après des années de rumeurs et de poursuites ayant été suivies de non-lieux, c'est un article de Buzzfeed qui a mis en lumière pour la première fois l'histoire au grand jour en 2017. S'en est suivi en janvier 2019 un documentaire explosif : Surviving R. Kelly.


Le 22 février, le chanteur a plaidé non-coupable de 10 chefs d'accusation d'agression sexuelles criminelles graves devant un tribunal de Chicago.


L'interview de Gayle King avec le chanteur R. Kelly sera diffusée seulement vendredi 8 mars en soirée sur la chaîne américaine CBS. Des extraits ont été diffusés en avance et ils sont frappants : on y voit le chanteur s'emporter de manière violente, se levant de sa chaise face aux questions de Gayle King et lançant son poing en l'air.


Une photo prise par le maquilleur de Gayle King est déjà devenue iconique. R. Kelly est debout, visiblement hors de lui, et la journaliste reste complètement stoïque sur sa chaise. La photo de sa réaction est devenue virale.

Pour faire la promotion de cet entretien, Gayle King était chez son collègue de CBS Stephen Colbert. Dans son Late Show, elle a raconté ce qui se passait dans sa tête alors que R. Kelly devenait menaçant : "Je l'ai vu s'échauffer, il m'en voulait à propos de certaines questions, il était un peu irrité, mais c'était OK. Quand j'ai vu Robert[Kelly] s'énerver, et qu'il s'est levé de son siège, ma première réaction a été : 'Oh mon Dieu, s'il te plaît, ne pars pas, ne pars pas'."

Extrait de l'interview de R.Kelly par Gayle King
Dans cette vidéo : R. Kelly
L'interview de Gayle King dans le Late Show de Stephen Colbert
Dans cette vidéo : R. Kelly

Elle poursuit : "Nous l'avons vu quitter des interviews auparavant donc je pensais qu'il pouvait faire pareil. Mais je me disais intérieurement 'je n'en ai pas fini avec mes questions'".


"Donc je me suis dit, si je m'assoie calmement, que j'ai des contacts visuels avec lui... Si je m'étais levée pour lui dire de se calmer, vous savez quand vous dites à quelqu'un de se calmer, il va vous répondre [de manière énervée] 'Je suis calme !'. Je me suis dit que cela serait encore pire [...] Si nous étions tous les deux devenus émotifs et excités comme ça, à quoi cela nous aurait-il servi ?"


Elle poursuit : "Donc je me suis dit : si je reste là calmement, que je lui fais comprendre que je ne vais nulle part, il se rassira sur son siège. Et c'est ce qu'il a fait !".


Sa façon de l'appeler "Robert" (son prénom) pour le calmer risque d'ailleurs de devenir légendaire pour l'animateur Stephen Colbert : "Si quelqu'un me fait peur ou me crie dessus, à partir de maintenant, je vais juste lui dire '...Robert...'."


Elle explique qu'elle n'a pas pensé une seule seconde qu'il puisse la blesser ou la taper, mais le fait qu'il puisse la blesser par accident à force de taper du poing dans les airs lui a traversé l'esprit.


Ce vendredi 8 mars déjà, dans CBS this Morning, la chaîne a diffusé l'interview des deux petites amies actuelles de R. Kelly 53 ans, Azriel Clary et Joycelyn Savage, 21 ans et 23 ans.

Interview des petits-amies de R.Kelly par la journaliste Gayle King
Dans cette vidéo : R. Kelly

R. Kelly comparaîtra devant un tribunal de nouveau le 22 mars prochain.