Régime vegan : 5 astuces pour éviter de craquer

Régime vegan : 4 astuces pour éviter de craquer
Régime vegan : 4 astuces pour éviter de craquer
Quand on décide de devenir vegan, on accepte d'arrêter de manger de la viande ou toute autre substance d'origine animale. Un régime qui peut parfois s'avérer un peu frustrant, surtout si c'est la première fois qu'on s'y colle. Il existe heureusement quelques astuces pour éviter de craquer quand on est tenté de faire un écart. En voici 5, très faciles à mettre en place !
A lire aussi
Régime loup-garou ou pot de bébés  : les lubies de stars à (surtout) éviter
Mag
Régime loup-garou ou pot de bébés : les lubies de stars...

Si les bienfaits d'un régime vegan sont unanimement reconnus (à condition de faire attention aux carences éventuelles), il faut bien avouer que les conditions ne sont pas toujours réunies pour pousser les jeunes adeptes à ne pas craquer dans un moment de faiblesse. Si c'est votre cas, voici 5 astuces pour vous aider à rester dans le droit chemin.

1- Se répéter qu'on a fait le bon choix

Soyez fière d'avoir fait le bon choix !
Soyez fière d'avoir fait le bon choix !

Être vegan, c'est souvent un choix personnel motivé par des raisons éthiques et humaines telles que l'écologie ou le rejet de la souffrance animale. Sans compter tous les bienfaits liés à la non-consommation de viande. Quoiqu'il en soit, vous avez des convictions auxquelles vous croyez et il est important de ne pas les oublier. Pour que le message soit bien ancré au fer rouge dans votre caboche, n'hésitez pas à partager votre expérience lorsque quelqu'un s'intéresse à votre mode de vie.

Sans juger les autres, faites-leur simplement comprendre les avantages qu'ils pourraient retirer d'une telle alimentation et offrez-leur votre savoir. Une façon de vous rappeler que vous avez fait le bon choix et de vous en convaincre pour de bon.

2- Faire la différence entre "pouvoir" et "vouloir"

Un non, sans même une pointe d'amertue !
Un non, sans même une pointe d'amertue !

Dès que vous sentez la tentation pointer le bout de son nez, n'oubliez jamais que vous êtes un être humain doté de self-control et qu'il ne suffit pas de "vouloir" pour se servir impunément. Cela n'a rien d'une punition, c'est simplement la bonne chose à faire pour vous.

Au lieu de geindre intérieurement et de lutter contre vos envies, dites-vous simplement "je ne mange pas de bacon" plutôt que "je n'ai pas le droit d'en manger". Ça a l'air tout bête comme ça, mais à force de vous fourrer ça dans le crâne, vos envies devraient s'atténuer plus rapidement.

3- Organiser sa cuisine

Vous allez aimer votre nouvelle cuisine
Vous allez aimer votre nouvelle cuisine

Si vous vivez seule, il n'y a qu'une chose à faire : vous débarrasser immédiatement de tout aliment qui ne serait pas en conformité avec votre nouveau régime. Il ne faut pas rêver, ce n'est pas parce que vous avez une volonté de fer aujourd'hui, que vous resterez toujours aussi forte.

Dans le cas où vous partageriez votre quotidien avec des personnes carnivores ou qui consomment certains produits d'origine animale, demandez-leur gentiment s'il est possible de réorganiser le frigo afin de mettre ces produits à un étage bien spécifique. Un gain de temps pour repérer les aliments que vous pouvez manger, sans être obligée de tomber nez à nez avec une vieille obsession tentatrice...

4- Manger à domicile

Saisissez cette occasion pour mettre le véganisme à l'honneur !
Saisissez cette occasion pour mettre le véganisme à l'honneur !

Aller au restaurant avec des amis quand on est vegan, ça peut vite devenir compliqué. Entre le manque de choix sur la carte et tous ces aliments appétissants étalés devant les yeux, vous n'êtes pas dans les meilleures conditions pour éviter de craquer, c'est certain.

Pour atténuer le problème, n'hésitez pas à recevoir vos amis chez vous, à leur offrir des plats vegan savoureux, à leur proposer de tester un nouveau resto vegan branché de temps en temps ou à les encourager à mettre à profit leurs talents culinaires. le cas échéant, il sera toujours plus simple d'apporter son propre menu vegan chez un ami que dans un restau !

5- Être créative

Laissez parler votre créativité
Laissez parler votre créativité

Quand on devient vegan et qu'on est d'un naturel très gourmand, il convient impérativement de se documenter en la matière pour se concocter des plats savoureux et surtout, varier les plaisirs. Pour ce faire, rien de plus simple, il suffit de se connecter sur la toile et de taper ces cinq petites lettres pour tomber sur un nombre impressionnant de plats délicieux et de desserts à base d'ingrédients étonnants.

Histoire de se motiver encore un peu plus, on suit les gourous du véganisme sur les réseaux sociaux et on poste ses propres créations culinaires sur la toile. Ça vous poussera à être encore plus imaginative et à découvrir toujours plus d'avantages à être vegan.