Société
La promesse de Sandrine Rousseau après la réélection de Damien Abad à l'Assemblée nationale
Publié le 20 juin 2022 à 11:53
Par Clément Arbrun | Journaliste
Passionné par les sujets de société et la culture, Clément Arbrun est journaliste pour le site Terrafemina depuis 2019.
Après la réélection du député Damien Abad ce 19 juin lors des élections législatives, l'écologiste Sandrine Rousseau a promis de confronter le ministre visé par des accusations de viol dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale.
La promesse de Sandrine Rousseau après la réélection de Damien Abad à l'Assemblée nationale La promesse de Sandrine Rousseau après la réélection de Damien Abad à l'Assemblée nationale© Abaca
La suite après la publicité

"On ne peut pas se contenter d'humilier encore la parole des femmes". Ainsi s'est exprimée lors de la soirée électorale sur TF1 Sandrine Rousseau, élue députée suite au second tour des élections législatives dans la 9e circonscription de Paris, suite à l'annonce de la victoire du ministre des Solidarités Damien Abad, réélu quant à lui dans la cinquième circonscription de l'Ain.

Et l'élue écoféministe d'ajouter : "Le jour où Damien Abad entrera dans l'Assemblée, il y aura 180 députés de la Nupes qui feront le chahut nécessaire pour qu'on ne puisse pas l'entendre". Nommé ministre des Solidarités au sein du gouvernement Borne en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols, Damien Abad fait l'objet d'accusations de violences sexuelles de la part de trois femmes.

Chloé, 41 ans (qui indique notamment "avoir été droguée"), Margaux, 35 ans, pour des faits présumés qui remonteraient à 2010 et 2011 avaient témoigné auprès de Mediapart en mai dernier. Une élue centriste, Laëtitia, a également apporté son témoignage ce 14 juin, dénonçant une tentative de viol qui aurait eu lieu en 2010. "Aujourd'hui, je ne peux plus me taire. Si je parle, c'est pour que ça s'arrête, qu'il ne puisse pas recommencer", avait affirmé cette dernière auprès de Mediapart.

"Pas de voix légitime"

"Si Damien Abad reste ministre, nous serons plusieurs à faire une opposition comme jamais pour que cette personne n'ait pas de voix légitime à l'intérieur de l'Assemblée nationale", a poursuivi Sandrine Rousseau.

Au sein de la cinquième circonscription de l'Ain, Damien Abad a obtenu 57,86% des voix. Son opposante, la candidate Nupes Florence Pisani, a quant à elle obtenu un score de 42,14%.

Suite aux témoignages recueillis par Mediapart, la Première ministre Elisabeth Borne avait quant à elle "invité" les accusatrices à porter plainte "pour que la justice puisse faire son travail", selon ses mots. En outre, la cheffe du gouvernement avait déclaré : "En tant que Première ministre, je le dis aussi en tant que femme, il faut permettre à la justice d'établir les faits. Je ne suis pas un juge et les enquêtes ne se font pas avec des témoignages anonymes".

Damien Abad, quant à lui, dément les accusations.

Mots clés
Société News essentielles Politique elections feminisme #MeToo scandale
Sur le même thème
#MeToo : Sandrine Kiberlain s'exprime sur l'affaire Edouard Baer : "ce qu'il a dit est très parlant !" play_circle
Société
#MeToo : Sandrine Kiberlain s'exprime sur l'affaire Edouard Baer : "ce qu'il a dit est très parlant !"
3 juin 2024
"La place des femmes est à la maison" : cette équipe indigène de softball féminin a défié le machisme au Mexique
cinéma
"La place des femmes est à la maison" : cette équipe indigène de softball féminin a défié le machisme au Mexique
2 juin 2024
Les articles similaires
Le Nouveau Front Populaire en tête des législatives : une victoire pour la gauche... Et pour la planète ?
Société
Le Nouveau Front Populaire en tête des législatives : une victoire pour la gauche... Et pour la planète ?
8 juillet 2024
Marine Tondelier dénonce l'absence des femmes politiques sur les plateaux des débats télé (et elle a bien raison) play_circle
Société
Marine Tondelier dénonce l'absence des femmes politiques sur les plateaux des débats télé (et elle a bien raison)
5 juillet 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news