Cette photo d'une footballeuse australienne déclenche une avalanche de sexisme

La joueuse de football australien Tayla Harris
La joueuse de football australien Tayla Harris
Une joueuse de football australienne, Tayla Harris, s'est faite assaillir de commentaires à caractère sexuel sur les réseaux sociaux après la diffusion d'une image la montrant dans une belle action sportive. Elle va riposter.
A lire aussi

La photo est celle d'une sportive de haut niveau en pleine action. Le mouvement est impressionnant et précis. On y voit la joueuse de football australienne, Tayla Harris du club de Carlton, faire un coup de pied pour lancer la balle, ses jambes à plusieurs centimètres du sol et faisant presque un grand écart.

Le football australien, une sorte de mix entre football et rugby, est un sport très populaire en Australie.

La photo en question, prise lors d'un match le 17 mars, a été postée sur la page Facebook de la chaîne 7AFL. Mais sous le post, des trolls s'en sont pris à la joueuse de 21 ans en faisant des commentaires désobligeants voire sexuels.

La joueuse de football australien Tayla Harris en plein match
La joueuse de football australien Tayla Harris en plein match

La joueuse explique s'être sentie "agressée sexuellement" à une radio locale : "Les commentaires que j'ai vus étaient de l'abus sexuel, si vous pouvez appeler ça comme ça, parce que c'était répugnant et que ça m'a mis mal à l'aise [...] C'est ce que je considère comme de l'abus sexuel sur les médias sociaux. Si ces gens disent des choses comme ça à quelqu'un qu'ils ne connaissent pas sur une tribune publique, qu'est-ce qu'ils disent derrière des portes closes, et que font-ils ?"

L'affaire a fait réagir jusqu'au Premier ministre australien Scott Morrison qui a qualifié les auteurs de ces commentaires de "lâches larves". Ses propos ont été rapportés par la chaîne CNN : "Je pense que ce sont des larves. Je pense que ce sont des lâches, qui ont besoin de se ressaisir [...] Les trolls sur les médias sociaux, ce n'est rien de nouveau de nos jours, malheureusement, mais je pense que ce qui est horrible, c'est que ces trolls ont tendance à cibler les femmes et à être la cible d'une part démesurée de la violence qui se produit en ligne."

La ministre australienne des droits des femmes, Kelly O'Dwyer, s'est déclarée "dégoûtée" dans un message sur Twitter : "@taylaharriss est une superstar. Elle devrait être célébrée pour son talent et son athlétisme comme nous célébrons n'importe quel footballeur masculin. Je suis dégoûtée par le harcèlement qui a eu lieu."

La chaîne 7AFL a supprimé la photo à cause de l'avalanche de trolls, se prenant un retour de bâton. Il lui a été reproché de retirer ce superbe cliché d'un geste sportif sous la pression plutôt que d'avoir fait son travail de modération.

La chaîne l'a finalement remise en ligne : "Nous sommes désolés. Le retrait de la photo a envoyé un mauvais message. Beaucoup des commentaires faits sur le post étaient répréhensibles et nous allons travailler davantage pour bannir les trolls sur nos pages. Notre intention était de souligner l'incroyable athlétisme de Tayla Harris et nous continuerons à mettre en valeur et à célébrer le football féminin."

Pour protester contre tous ces commentaires, la jeune joueuse a fait un tweet avec la photo sur son compte Twitter pour l'afficher fièrement : "Voici une photo de moi au travail... Pensez-y avant vos commentaires désobligeants, bande de brutes."

Elle a fait appel à la police pour retrouver les harceleurs.

Tayla Harris a même lancé un concours de photos sous le hashtag #TaylaKickChallenge. Celui ou celle qui fera la plus belle photo de coups de pied gagnera une paire de baskets de marque.

Pour l'imiter, de nombreuses filles se sont prises au jeu. Une belle manière de défendre le sport féminin.