Refusée dans un avion à cause de sa tenue "obscène"

Une tenue "indécente", vraiment ?
Une tenue "indécente", vraiment ?
On ne compte plus le nombre de femmes victimes du sexisme systémique qui, toujours, perdure dans les transports - et notamment les avions. La cible ? Leur tenue jugée "indécente", toujours. C'est (encore) le bad buzz sexiste du jour.
A lire aussi

Un haut noir décolleté et une robe rouge. Il n'en a pas fallu davantage pour que Kayla Eubanks, jeune femme afro-américaine de Chicago, se retrouve bloquée à l'aéroport. Elle a été empêchée de monter à bord d'un avion de la compagnie Southwest Airlines car sa tenue était jugée "indécente", comme le rapporte le journal The Hill.

"J'ai été expulsée de mon vol parce que mes seins sont "obscènes et offensants". On m'a dit que les passagers pourraient être offensés par ma tenue", s'indigne la principale concernée sur Twitter. "Je veux vraiment savoir pourquoi cette compagnie aérienne surveille mes vêtements de cette manière. Quel sera l'impact de ma tenue sur mon vol, pour moi-même, les autres passagers ou même le pilote ?" a-t-elle poursuivi sur le même ton.

On se le demande effectivement, d'autant plus que le règlement ne suggère aucun "code vestimentaire" particulier. Non, pour la voyageuse atterrée, une seule chose peut expliquer cette indignité : "la surveillance constante du corps des femmes". Un témoignage abondamment relayé sur les réseaux sociaux.

C'est quoi, indécente ?

On peut le comprendre. Car au gré de son thread, la jeune femme détaille tout de son expérience, vidéos à l'appui. L'employée qui la retient au portillon trente minutes durant. Le capitaine du vol qui la critique volontiers et lui prête sa chemise afin qu'elle puisse (enfin) embarquer. Les injonctions qu'on lui assène - présenter sa carte d'identité, poursuivre la "discussion" à l'atterrissage. Autant de voix qui "ont carrément tout faux", assure l'internaute.

A en lire les très nombreuses réponses à ce thread, cette expérience est un vrai fiasco. Car qu'est-ce que cela veut dire au juste, tenue indécente ? Pas grand chose, à en croire une autre voix anonyme : "Je suis un ancien agent de bord. Et je trouve cette 'politique' stupide, appliquée de manière arbitraire". Un soutien qui n'empêche pas des commentaires sexistes, comme cette charge d'un internaute qui s'exclame : "Cela ressemble à un haut de bikini. Pourquoi porteriez-vous ca dans un avion ? Couvrez-vous et il n'y aura aucun problème".

Malheureusement, les réponses officielles de la compagnie aérienne ne brillent guère davantage par leur éloquence. Selon le New York Post, Kayla Eubanks aurait simplement reçue des excuses de la part d'un porte-parole de Southwest Airlines. De plus, son billet aurait été remboursé. Maigre consolation quand l'on sait que cet argument toujours vague de la "tenue indécente" est légion quand l'on parle des vols aériens.

On se rappelle notamment de Tisha Rowe, médecin importunée par le personnel d'un vol American Airlines pour sa tenue jugée "inappropriée". Réaction de l'intéressée ? "Nos corps sont trop sexualisés en tant que femmes, et nous devons constamment nous adapter pour que tout le monde soit à l'aise". CQFD.