Et si on tentait la pénétration immobile ?

Pourquoi se fatiguer à faire des va-et-vient quand on peut juste profiter de sentir le corps de l'autre contre le sien, sans se départir de sensations internes ? C'est tout le principe de la pénétration immobile.
À lire aussi

Le slow sex, ou sexe lent, a le vent en poupe. Aux ébats effrenés qui font trembler le sommier, on préfère les longues étreintes plus contrôlées. Un changement de rythme qui fait gagner en intensité et en complicité, et prend parfois racine dans des pratiques ancestrales. Le tantra par exemple, qui consiste à faire l'amour en jouant sur la tension, les respirations poussées et les mouvements lents et profonds. Tout un programme qui nous met l'eau à la bouche.

D'autres iront davantage vers une découverte soigneuse de chaque zone érogène, à tour de rôle, ou encore prendront leur pied dans des jeux de massage excitants, ou bien des caresses qui prennent le temps. Et puis, il y a la pénétration immobile.

La pénétration immobile, c'est quoi ?

Comme son nom l'indique, la consigne est de pénétrer ou d'être pénétré·e et de ne ne pas (trop) bouger. Plutôt que des va-et-vient rapides et furieux, on mise sur une montée du désir crescendo et une intimité forcément décuplée par le simple fait de se coller à celui ou celle qui partage notre lit. On se tient près l'un·e de l'autre, nu·e ou habillé·e, on laisse la chaleur nous envahir et on s'abandonne aux sensations qui partent de notre sexe pour conquérir la totalité de notre corps. Orgasmique, c'est peu de le dire.

Par ailleurs, bonus insoupçonné malgré l'intitulé : non, la pénétration n'est pas indispensable pour goûter aux joies multiples de cette pratique visiblement incontournable.

"On peut avoir des rapports sexuels sans pénétration", explique Claire Alquier, sexologue, dans les colonnes du magazine Elle. Elle précise que le terme désigne aussi les frottements, et qu'on peut également la pratiquer si le pénis est au repos. "Plus les sensations vont circuler dans toutes les cellules de notre corps, plus il deviendra tout entier orgasmique."

Une façon aussi, d'allier flemme et plaisir dans un même élan – et d'en récolter une jouissance extraordinaire, semble promettre la spécialiste. Clairement le mood qu'on entretient ces derniers temps, qu'on se le dise. Alors à quand les premières expériences de cette nouvelle technique ?