Si les Américains ne se marient plus, c'est (encore) à cause des féministes, selon Fox News

La journaliste Andrea Tantaros
La journaliste Andrea Tantaros
Alors qu'elle animait un débat sur la hausse des naissances hors-mariage retransmis sur la chaîne conservatrice Fox News, la journaliste Andrea Tantaros a soutenu mordicus que si le mariage était en déclin aux États-Unis, c'est parce que le féminisme avait encouragé les femmes à avoir des relations sexuelles "comme un homme".
A lire aussi

On pensait qu'après le scandale des "no-go zones" - ces terrifiants quartiers de Paris où les non-musulmans n'auraient pas le droit de mettre les pieds sous peine d'être lynchés en public – les journalistes de Fox News feraient profil bas et vérifieraient leurs informations avant de déblatérer sur un sujet qu'ils ne maîtrisent pas.

Les féministes, ces ennemies de la tradition du mariage

C'était sans compter sur Andrea Tantaros. Réputée pour ses prises de position conservatrices, cette journaliste au sourire ultrabright et au brushing sans pli animait mercredi 11 mars un débat sur le déclin du mariage et la hausse des naissances hors-union aux États-Unis dans son émission "Outnumbered". Entourée de chroniqueurs aussi étroits d'esprit qu'elle, dont la "star" de Fox News le Dr. Manny Alvarez, Andrea Tantaros s'est lancée dans une diatribe contre les féministes, qu'elle juge responsables de du déclin des unions dans le pays.

L'émission d'Andrea Tantaros "Outnumbered" sur Fox News

"Les couples ne se marient plus avant de faire un enfant, pourquoi ?", lance-t-elle au Dr. Manny Alvarez, qui explique que selon lui, le déclin du nombre d'unions maritales aux États-Unis est un fait "culturel". "Il y a beaucoup de gens qui viennent dans ce pays où le mariage est la norme. Là d'où ils viennent, pas besoin de s'unir s'ils veulent avoir un bébé. Et bingo, ils s'installent ici et ne pensent pas à se marier."


Comprenez : les immigrés, qui ne respectent pas l'institution du mariage, préfèrent faire des enfants sans s'être préalablement fait mettre la bague au doigt. Pourtant, rappelle le site Cosmopolitan, en réalité, seules 18% des mères célibataires vivant sur le sol américain sont nées à l'étranger. Et le Dr. Manny Alvarez de conclure son intervention en affirmant que "le concept de la fidélité est quelque chose qui est en train de disparaître."


N'étant visiblement pas disposée à relever le niveau du débat, Andrea Tantaros se lance alors dans une explication sexiste et tout aussi hasardeuse : "Les femmes ont été encouragées à renoncer librement [au mariage] avec la montée du féminisme, et à avoir des relations sexuelles comme un homme", soutient-elle mordicus.


Fox News, chaîne d'info la plus fiable

Sitôt diffusé, le débat animé par Andrea Tantaros n'a pas manqué de susciter de vives réactions dans les médias plus progressistes , tous blâmant les propos approximatifs des chroniqueurs et le parti-pris de la journaliste.


Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'Andrea Tantaros tient des propos polémiques à la télévision. En août dernier, suite à l'annonce de la décapitation par Daech du journaliste américain James Foley, elle avait affirmé que l'Islam était une "religion de haine" et faisait sans complexe l'amalgame entre la religion musulmane et les exactions violentes de l'État islamique. "Si vous étudiez l'histoire de l'Islam, vous verrez qu'ils ont fait ça [des exécutions, ndlr] pendant des centaines et des centaines d'années. Ce n'est pas une surprise. À mon avis, on ne peut pas résoudre le problème avec le dialogue, ni avec un sommet international. On ne peut le résoudre qu'avec une balle dans la tête."


En décembre dernier, Andrea Tantaros avait une nouvelle fois fait grincer des dents en soutenant les actes de torture perpétrés par la CIA sous prétexte que "les États-Unis sont un pays génial" ...


Quand on sait que 29% des Américains considèrent que Fox News assure la couverture de l'actualité la plus fiable , mieux vaut ne pas prendre les propos d'Andrea Tantaros trop à la légère.

>> Le trop-plein d'étudiantes, cause des viols sur les campus américains ? <<