Womanizer, Satisfyer, Sona : c'est quoi ces machines à orgasmes ?

Les stimulateurs de clitoris : nouveaux sextoys tendance
Les stimulateurs de clitoris : nouveaux sextoys tendance
Vous pensiez connaître tous les sex-toys différents ? Détrompez-vous. Un nouveau venu révolutionne le monde des jouets sexuels et surtout, décuple les orgasmes. Sa technique : une stimulation clitoridienne par pulsations, sans aucun contact. Un nouvel accessoire dont vous n'allez plus arriver à vous passer.
A lire aussi

"Comment ça, tu ne connais pas le Satisfyer ?"

Au vu des yeux pétillants et du grand sourire de mon amie, je loupe visiblement quelque chose d'important. Pourtant, depuis quelques mois, ce n'est pas la première fois qu'on me parle de ce nouveau jouet sexuel. Qu'il se nomme Satisfyer, Womanizer ou Sona, peu importe, le principe est le même : c'est la révolution du sextoy féminin.

Ces machines à orgasmes font partie d'une nouvelle variété de sextoys : les stimulateurs de clitoris. Habituellement, dans le monde des jouets sexuels féminins, on connaît généralement les godes, les vibromasseurs, les canards... Mais depuis trois ans, une nouvelle technologie a fait son apparition : la stimulation clitoridienne sonique.

Alors oui, les vibromasseurs permettaient déjà d'avoir un orgasme grâce à une stimulation clitoridienne. Mais ces petites nouveautés sont bien différentes : elles permettraient d'avoir des cinq ou six orgasmes à la suite, sans se fatiguer !

Le secret ? "Le clitoris n'est pas directement en contact avec le jouet. La stimulation se fait grâce à de l'air, qui se met rapidement en mouvement. De cette façon, le clitoris n'est pas irrité et il n'y a plus aucune phase réfractaire qui nous empêcherait de recommencer tout de suite", explique Violette, testeuse et vendeuse au Passage du Désir.

Stimulateurs de clitoris : comment ça fonctionne ?

Parmi ces stimulateurs, on retrouve plusieurs modèles différents, bien qu'ils fonctionnent tous de la même façon et possèdent plus ou moins la même forme : un manche facile à prendre en main et un embout doté d'un creux.

Ainsi, vous allez pouvoir prendre en main votre sextoy et placer votre clitoris dans le petit trou dédié. "La première fois, il faut vraiment prendre le temps de bien le placer. La partie la plus sensible du clitoris doit être au milieu et les parois du sextoy doivent être appuyées contre les lèvres et le capuchon du clitoris", recommande la vendeuse du Passage du Désir.

Une fois que votre sextoy est bien placé, ne le bougez plus. Au fond du trou, une fine membrane va s'agiter, pour créer des mouvements d'air de plus en plus rapides et une certaine pression pour ainsi stimuler le clitoris.

"On peut enchaîner les orgasmes ou combiner son utilisation à un sextoy pour une double stimulation : vaginale et clitoridienne", ajoute la spécialiste. Pas mal pour tenter un orgasme mixte, non ?

Masseur de clitoris : pourquoi ça plaît autant ?

"Autour de moi, tout le monde en parle. Je voulais le commander sur Amazon, car il coûte bien moins cher, mais le problème c'est qu'il est toujours en rupture de stock", se désespère Camille. C'est bien simple, depuis sa sortie, ce sextoy fait des émules.

"Une collègue m'a parlé du Satisfyer, en me disant qu'il avait totalement changé sa vie. Le soir-même, je le commandais. J'étais vraiment curieuse de la sensation que ça pouvait faire. Ma collègue me promettait un orgasme en moins de trois minutes", explique Nathalie. Et les effets sont là, puisque la jeune femme affirme avoir un ou plusieurs orgasmes, à chaque utilisation.

"C'est une vraie revanche du clitoris. Pour une fois, on travaille vraiment pour revaloriser le plaisir féminin. On peut décupler nos orgasmes et les intensifier, c'est une bonne nouvelle" indique Violette.

Mais est-ce cette nouvelle technique de stimulation fonctionne vraiment pour toutes les femmes ? "La preuve ultime de son efficacité ? Dans un salon de sexologie, certains spécialistes m'ont expliqué qu'ils le recommandent à certaines femmes, dans la recherche d'une possible frigidité. En gros, si vous n'arrivez pas à avoir un orgasme avec ce type de jouet, c'est qu'il y a un problème", affirme Patrick Pruvot, fondateur des magasins Passage du Désir.

"Ce que je trouve dommage, si vraiment je devais voir un côté négatif, c'est que les sextoys sont aussi là pour découvrir son plaisir et tester de nouvelles choses. Avec le Womanizer, il n'y a pas vraiment d'exploration, on fonce directement vers un orgasme", ajoute-t-il. Mais est-ce forcément une mauvaise chose ?