L'inspiration militante de Timothée Chalamet ? La poétesse Amanda Gorman

Timothee Chalamet à la première de "Dune" au Odeon Leicester Square de Londres le 18 octobre 2021
2 photos
Lancer le diaporama
Timothée Chalamet cessera-t-il un jour d'être cool ? Partageant ses goûts culturels et son engagement, l'acteur de "Dune" et de "The French Dispatch" (sortie ce 27 octobre au cinéma) a affirmé adorer l'oeuvre de la poétesse afro-américaine Amanda Gorman.
A lire aussi

Plus jeune poétesse appelée à une cérémonie d'investiture présidentielle, l'artiste afro-américaine de 23 ans Amanda Gorman avait ému le peuple américain lors de l'investiture de Joe Biden en déclamant un poème sur l'Histoire de la nation, The Hill We Climb. Et pas que l'audience présente lors de cet événement fédérateur.

Car le jeune acteur franco-américain Timothée Chalamet a lui aussi été marqué par son éloquence. Dans les pages de Madame Figaro, à l'occasion d'un échange avec l'actrice française Lyna Khoudri (tous deux partagent l'affiche du nouveau film de Wes Anderson, The French Dispatch), la star du film Dune l'a affirmé sans détour : "J'ai été bluffé par la force d'Amanda Gorman lorsqu'elle a lu son magnifique poème lors de l'investiture du président Joe Biden".

Une performance qui s'est faite, pour reprendre les mots du comédien, "devant des hommes politiques abjects comme l'ancien vice-président des Etats-Unis Mike Pence et le sénateur américain Mitch McConnell". Une parole sans filtre qui ne déplairait pas à la principale concernée.

Une vraie inspiration

"C'est l'une des jeunes voix les plus inspirantes du moment. Mais il y a aussi de nombreux activistes anonymes, plus jeunes que moi, qui luttent tous les jours dans l'ombre pour des causes auxquelles ils croient et pour changer le monde", a développé Timothée Chalamet.

L'acteur de 25 ans s'estime lui-même engagé, comme une évidence : "Je ne milite pas parce que je suis acteur, mais parce que c'est une nécessité absolue. Notre génération a hérité d'un monde fracturé économiquement, politiquement, mais aussi écologiquement, et nous devons nous unir pour lutter contre ça. Nous devons nous battre pour la justice, qu'elle soit raciale, environnementale ou économique."

Première poétesse nationale de la jeunesse (ou National Youth Poet Laureate), titre honorifique désignant son importance au sein du pays, Amanda Gorman est la plus jeune autrice à avoir été appelée à une cérémonie d'investiture américaine. Et elle ne compte pas s'arrêter là. La jeune femme aurait même pour ambition de se présenter un jour... à la présidence en 2036.