Tous les bienfaits du sexe

Le sexe a mille et une vertus, Terrafemina vous en expose quelques unes.
Le sexe a mille et une vertus, Terrafemina vous en expose quelques unes.
"Mangez 5 fruits et légumes par jour... et faites l'amour" pourrait dire le slogan, tant les bienfaits du sexe sont nombreux. En effet, hormis satisfaire un besoin primaire et jouir plus ou moins pleinement du moment, avoir des rapports sexuels est bon la santé... et le moral.
A lire aussi
"Sexpowerment", le spectacle pop et joyeux qui parle de sexe sans tabou
News essentielles
"Sexpowerment", le spectacle pop et joyeux qui parle de...

Nul besoin d'aller s'esquinter dans de laborieuses séances de fractionné pour améliorer la santé de votre coeur. Faire l'amour est une excellente activité pour votre bien-être physique et moral. La preuve.

Le sexe est bon pour le coeur

Si une alimentation saine et une activité physique régulière sont recommandées pour prévenir les risques de maladies cardio-vasculaires, le sexe est aussi indiqué. En effet, les hommes qui feraient l'amour au moins deux fois par semaine diminueraient de moitié le risque d'attaque cardiaque, par rapport à ceux qui font l'amour moins d'une fois par mois, selon des scientifiques britanniques.

Faire l'amour, une cure de jouvence

Pour éviter de prendre un coup de vieux, rien de tel qu'une bonne partie de jambes en l'air. A en croire le Dr David Weeks, neuropsychologue écossais dont l'étude est relayée par Top Santé, les couples qui font l'amour au moins trois fois par semaine paraissent dix ans plus jeunes que ceux qui ne le font que deux fois par semaine. Par ailleurs, le sperme influerait sur l'humeur ainsi que sur le vieillissement, en plus d'avoir des qualités nutritionnelles.

Plus de sexe, moins de stress

Le sexe rendrait zen, selon les travaux du psychologue américain Stuart Brody qui a voulu connaître l'influence de l'activité sexuelle sur la réponse au stress. Ainsi, une cinquantaine de personnes ont répertorié leurs pratiques intimes dans un journal intime. Après deux semaines, un test de stress leur a été fait passer. Résultat : ceux qui avaient eu un rapport sexuel avec pénétration étaient moins stressés et voyaient leur tension artérielle revenir à la normale plus rapidement que ceux qui avaient eu d'autres types d'activités sexuelles. Les abstinents présentaient de plus fortes tensions artérielles en réponse au stress.

Un puissant anti-douleur

Faire l'amour soulage... les douleurs. Durant les rapports sexuels, le corps libère, jusqu'au moment de l'orgasme, de l'ocytocyne, une hormone qui stimule elle-même la sécrétion de dopamine et d'endorphine. Deux hormones jouant un rôle majeur dans ce qu'il convient d'appeler "le circuit du plaisir". Conclusion : une moindre sensibilité à la douleur que chez les abstinents. Alors, on fonce sous la couette ?