Un site efface les femmes ministres du nouveau gouvernement israélien

Un site efface les femmes ministres du nouveau gouvernement israélien
Un site efface les femmes ministres du nouveau gouvernement israélien
Pour les ultra-orthodoxes, l'égalité femmes-hommes, ce n'est pas pour aujourd'hui. Jugeant la représentation des femmes " offensante ", un site israélien conservateur a trouvé une parade : flouter les figures féminines du gouvernement de Benjamin Netanyhaou. Pas bête.
A lire aussi

Comment présenter à ses lecteurs une photo du nouveau gouvernement formé par Benjamin Netanyhaou sans risquer de les choquer ou de les offenser à vie? Le site ultra-orthodoxe israélien B'Hadrei Haredim a trouvé la "solution parfaite" : tout simplement virer les femmes du cliché.


Ou du moins, flouter leur silhouette, la représentation des femmes étant jugée indécente selon les préceptes hassidiques israéliens.


À peine nommées dans le nouveau gouvernement israélien, Ayelet Shaked (ministre de la Justice), Miri Regev (ministre de la Culture et des Sports) et Gila Gamliel (ministre des Personnes âgées, de l'Égalité et de l'Égalité des sexes) ont déjà été effacées de la traditionnelle photographie de cabinet où elles posent aux côtés de leurs homologues masculins.

Jugez plutôt :

La photo originale
2 photos
Lancer le diaporama

Ce n'est pas la première fois qu'un média ultra-orthodoxe se permet de supprimer des figures féminines des photographies sous prétexte que ces dernières sont impudiques. En janvier dernier, le journal Hamevasser consacrait un article à la Marche républicaine du 12 janvier et publiait une photo retouchée du rassemblement des chefs d'État et de gouvernement : la chancelière allemande Angela Merkel qui se trouvait à la droite du président Hollande, tout comme la maire de Paris Anne Hidalgo, présente un peu plus loin au premier rang, avaient tout simplement été effacées de la photo.

La photo originale de la Marche républicaine du 11 janvier 2015
2 photos
Lancer le diaporama
La photo originale de la Marche républicaine du 11 janvier 2015

Pour se moquer de l'initiative misogyne d'Hamevasser, le site satirique irlandais Waterford Whipers avait dans la foulée décidé d'inverser la tendance, et effacé tous les hommes présents sur la photo. Résultat : il ne restait que Première ministre du Danemark Helle Thorning-Schmidt, la maire de Paris Anne Hidalgo et la chancelière Angela Merkel à la marche républicaine, soudainement bien vide.

La photo retouchée garantie 100% femmes
La photo retouchée garantie 100% femmes