Vanilla sex : pourquoi faire l'amour tranquille est (aussi) jouissif

Vanilla Sex : savoir prendre son pied en faisant l'amour confortablement serait la clé du bonheur
Vanilla Sex : savoir prendre son pied en faisant l'amour confortablement serait la clé du bonheur
Pas besoin de sortir le grand jeu pour jouir, le sexe doux et routinier est tout aussi synonyme de plaisir.
A lire aussi
Pourquoi il faudrait faire la lecture aux nourrissons
News essentielles
Pourquoi il faudrait faire la lecture aux nourrissons

A une époque où s'enfermer dans la routine fait aussi peur que de toucher la barre du métro un soir de semaine, le concept du "Vanilla sex" (ou sexe sans surprise comme le serait la vanille, d'après Women's Health) ne partait pas vraiment gagnant.

C'est vrai que dès qu'on aborde le sujet coït, c'est très souvent pour "pimenter votre couple", "faire telle position pour la rendre moins ennuyante", ou avoir des orgasmes décuplés.

Toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort, comme l'exclamait Pierre de Coubertin. Du cul, du cul, du cul - et surtout pas d'ennui.

Seulement, qui a dit que les deux étaient liés ? Pourquoi est-ce que, quand on pense à nos rituels matinaux, aux petites choses que l'on fait tous les jours exactement de la même façon, on associe ça directement à un truc, avouons-le, très chiant ?

Même dans les relations de couple, chacun·e a toujours un peu peur de "tomber dans la routine". Comme si ça allait forcément avoir un impact négatif irréversible sur notre vie amoureuse.

Alors on passe son temps à s'occuper avec une blinde de trucs qui, au final, nous laissent très peu de temps pour ne rien faire à deux, et profiter réellement de la présence de l'autre.

Si vous voulez mon avis (je vous le donne quand même), la routine, c'est ce qui prouve que l'on est vraiment bien avec quelqu'un. Apprécier les choses assez insignifiantes de la vie à deux, et réussir à les rendre agréables.

Comme le dimanche soir devant la télé, le café du matin, le bisou avant de se coucher... et faire l'amour confortablement le week-end. On y vient, *emoji sourire sur le côté*.

Car là est tout le talent du "Vanilla sex" : faire du sexe quasiment mécanique une source de plaisir tendre, lente et rassurante. On sait exactement ce qui nous fera du bien et on s'y atèle presque machinalement, mais avec amour, désir et envie.

Au final, comme on ne se met aucune pression - et qu'on ne veut pas à tout prix se lancer dans une réinterprétation approximative du Kama Sutra en six actes - on est beaucoup plus détendue, en confiance, et on jouit sans se faire prier.

On prend surtout son pied à savoir que l'on se connaît assez bien l'un·e et l'autre pour trouver son bonheur sexuel dans cette routine excitante, qui n'a rien de péjoratif, bien au contraire. Et si ça, ça ne vous vend pas l'idée, on ne sait pas ce qu'il vous faut. Deux boules fraise-pistache, peut-être ?