Est-ce que je peux voyager en Espagne si je ne suis pas vacciné ?

Partir en voyage en Espagne pendant le Covid
Partir en voyage en Espagne pendant le Covid
Alors que l'épidémie de Covid explose en Espagne, est-il possible de partir en vacances là-bas ? Quelles en sont les conditions ? Quels tests ou pass sanitaire sont exigés pour entrer et sortir du territoire ? On fait le point après les annonces d'Emmanuel Macron ce lundi 12 juillet.
A lire aussi

Alors que les chiffres de l'épidémie de Covid flambent en Espagne (notamment en Catalogne et dans la région de Valence) et au Portugal, beaucoup de Françaises et Français qui avaient réservé leurs vacances dans l'un de ces deux pays se demandaient s'ils allaient pouvoir finalement partir. Car les appels à la vigilance se sont multipliés ces derniers jours, notamment par la voix de Clément Beaune. Le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes avait ainsi "déconseillé" aux Français de réserver en Espagne et au Portugal ce 8 juillet, tentant de nuancer ses propos quelques jours plus tard, expliquant qu'il n'était pas question d'annuler sa réservation. "On peut y aller mais le pass sanitaire est obligatoire", avait-il ajouté ce dimanche 11 juillet sur Europe 1, et rappelant que la situation épidémique y était très préoccupante.

Il était ainsi légitime de se demander si l'Espagne n'allait pas être classée en zone orange ou rouge (ce qui rendait le passage à la frontière pour les non-vaccinés impossible sauf motif impérieux). C'est donc peu dire que le discours d'Emmanuel Macron était attendu ce lundi 12 juillet. Finalement, c'est là encore un appel à la prudence que le président a envoyé aux touristes qui s'apprêteraient à partir en vacances.

"Dès cette semaine, les contrôles aux frontières seront encore renforcés pour les ressortissants en provenance de pays à risque, avec un isolement contraint pour les voyageurs non-vaccinés", a annoncé le président de la République.


L'Espagne reste classée en zone verte et n'est toujours pas considérée comme "un pays à risque". La mesure d'isolement contraint ne concernera donc pas les voyageurs en provenance d'Espagne, qui fera par contre "l'objet d'une surveillance renforcée". Clément Beaune a ainsi précisé ce lundi soir qu'un test PCR à l'entrée en France en provenance du Portugal ou de l'Espagne "devra dater de moins de 24 heures pour les non-vaccinés".

Pour entrer en Espagne, les règles ne changent pas comme le détaille l'ambassade d'Espagne :

"Toute entrée sur le territoire espagnol par voie aérienne (aéroports), maritime (ports) ou terrestre est soumise à la présentation de l'un de ces documents, sous format numérique ou papier :

  • soit un certificat justifiant d'une vaccination complète contre la Covid-19 depuis au moins 14 jours. Il doit notamment faire mention de la date de vaccination effectuée, du vaccin administré et du pays de vaccination

  • soit un certificat de test de dépistage d'infection active, avec résultat négatif, délivré dans les 48h précédant l'arrivée sur le territoire. Il peut s'agir d'un test NAAT (test de détection ARN du Covid-19 : RT-PCR, TMA, LAMP, NEAR...) ou d'un test antigénique inclus dans la liste de la Commission européenne. Les tests salivaires dont le prélèvement n'a pas été effectué en laboratoire, mais à domicile, n'autorisent pas le voyage, ni les " tests rapides " en pharmacie, qui ne donnent pas lieu à un résultat écrit. Le certificat doit notamment comprendre le numéro de document d'identité ou de voyage de la personne testée

  • soit un certificat de rétablissement de la Covid-19, valable 180 jours après le 1er test de diagnostic positif. Ce document doit notamment mentionner la date du premier test positif, le type de test réalisé ainsi que le pays où ce certificat a été délivré

  • Soit, depuis le 1er juillet 2021, le certificat Covid numérique de l'UE. Celui-ci intègre une preuve de vaccination, un résultat de test négatif ou une preuve de rétablissement de moins de six mois. Plus d'informations sur les modalités d'obtention de ce pass sanitaire européen ici."