Les tips pro/perso de Lucie Blanchard, créatrice des box Les Nanas Zéro Déchet

Lucie Blanchard, fondatrice des Nanas Zéro Déchet
Lucie Blanchard, fondatrice des Nanas Zéro Déchet
Ecolo convaincue, la Nantaise Lucie Blanchard a créé son entreprise : les Nanas Zéro Déchet. Des box pratiques pour amorcer la démarche du zéro déchet en douceur. Quel a été le déclic ? Comment arrive-t-elle à concilier ses mille et une vies ? L'entrepreneuse nous livre ses conseils et ses inspirations.
A lire aussi

Le zéro déchet ? Une démarche tentante (et nécessaire), mais intimidante. Comment s'y prendre ? Par où commencer ? Pas évident. C'est pour dédramatiser ce processus que Lucie Blanchard a voulu créer Les Nanas Zéro Déchet, des box pour sauter le pas. Après des études de langues étrangères, un master en communication et un passage par le milieu associatif au sein des Ateliers du Bocage, elle crée son entreprise en 2019. Son leitmotiv : "aider de plus en plus de gens à agir simplement au quotidien pour préserver notre planète".

Le plus des Nanas Zéro Déchet ? Une communauté bienveillante de testeuses (et testeurs) qui valide les produits sélectionnés dans chaque box. Lucie Blanchard nous en dit plus sur son parcours, sa démarche écolo et livre ses conseils pour gérer sa petite entreprise de façon sereine.

Terrafemina : Quel a été le déclic pour créer votre marque ?

Lucie Blanchard : Sensibilisée depuis toujours à l'environnement, je voyais mes proches passer chez moi qui étaient inspirés par notre mode de vie zéro déchet sans réussir à sauter le pas. Immobilisée sur mon canapé après m'être cassée le pied en juin dernier (et un brin hyperactive), j'ai commencé alors à réfléchir à une manière de les aider à changer leurs habitudes durablement. J'ai essayé de trouver une solution simple pour les aider pas-à-pas à se lancer en proposant des kits tout prêts de produits testés et approuvés par des testeuses : Les Nanas Zéro Déchet.

Expliquez-nous le principe de ces box "zéro déchet".

L.B. : L'idée est de proposer tous les 2 mois une box pour accompagner ceux qui souhaitent se lancer dans le (presque) zéro déchet. Les Nanas Zéro Déchet est un groupement de testeuses (et aussi testeurs !) qui choisissent, testent et valident les produits sélectionnés dans chacun des kits tout prêts. Les produits sélectionnés sont naturels, non testés sur les animaux, en majorité fabriqués en France et issus du réemploi. Tous les 2 mois, les produits sont envoyés dans un carton récupéré dans les épiceries à vrac nantaises pour leur donner une seconde vie.

L'idée est de faciliter et lever tous les freins pour aider les personnes à aller vers un mode de vie moins générateur de déchets, autant que possible. Je suis convaincue que ce mode de vie facilite la vie au quotidien tout en préservant l'environnement. Nous tendons la main à ceux qui souhaitent se lancer mais n'osent pas encore, sont encore un peu réticents ou ne savent pas par où commencer...

Tous les 2 mois les personnes retrouvent de 3 à 8 produits pour les aider à réduire leurs déchets :

• Un ou des produits cosmétiques, d'hygiène pour minimiser vos déchets dans votre salle de bain.

• Un ou des objets de la vie quotidienne pour réduire votre poubelle dans votre cuisine (la cuisine et la salle de bain étant les deux pièces les plus génératrices de déchets !).

• Une carte postale illustrée avec une recette zéro déchet.

Les testeuses des box zéro déchet
Les testeuses des box zéro déchet

Quel·les ont été vos allié·e·s dans votre parcours pro ?

L.B. : Mon premier allié est mon compagnon qui est toujours de bons conseils. Il sait très bien m'accompagner car il voit toujours les choses du bon côté, sans me mettre la pression pour avancer sur mes projets.

Mon deuxième atout, c'est évidemment la communauté des Nanas Zéro Déchet, les testeurs, testeuses. Elles et ils sont vraiment indispensables sur le projet. Je leur pose des questions dès que j'ai une hésitation, dès qu'une idée de nouveaux projets arrivent et sont indispensables pour sélectionner, tester et approuver les produits mis dans les box.

Et enfin mon dernier allié : les retours des clients. Ces personnes qui petit à petit prennent conscience que chacun de leurs actes de vie et leurs achats sont aussi une façon de s'exprimer et d'agir pour le monde de demain qu'elles ont envie de voir.

Selon vous, quelles sont les qualités essentielles pour réussir à aller au bout de ses projets ?

L.B. : La persévérance. Quand on lance son projet, tout est à construire. Il ne faut pas se décourager et savoir être persévérant pour se faire confiance, croire en soi, en son projet et en ses convictions.

Et puis être passionné·e par son sujet. Même si le sujet est complexe (dans mon cas par exemple : réduire nos déchets), le fait d'être passionné·e par son sujet donne une énergie débordante pour essayer de trouver des solutions.

Etre créatif·ve car au lancement de son projet tout ne se passe pas forcément comme anticipé. Il faut garder son sang-froid et on trouvera toujours une solution.

Quelle faiblesse avez-vous su transformer en force ?

L.B. : Mon âge fait que je ne me sentais pas toujours légitime sur certains sujets. Mais épaulée, notamment au début, par la communauté de testeuses, testeurs, puis grâce aux premiers clients convaincus, j'ai pu voir que l'âge ne changeait rien. Je pense que grâce à ma jeunesse, ma persévérance et mon besoin d'agir pour la planète, j'ai une énergie folle pour tester, reprendre, continuer, améliorer toujours au mieux les choses.

À mon avis, à n'importe quel âge, il est possible d'entreprendre, tester, réajuster... Il suffit d'oser se lancer.

 

Vos indispensables pour concilier vie pro et vie perso ?

L.B. : Mon téléphone avec agenda, un carnet et mon ordi. Je ne reste jamais trop en place et je n'aime pas trop perdre mon temps. Mon PC et mon téléphone me permettent de toujours pouvoir avancer sur certains sujets ou noter les idées qui arrivent à n'importe quel moment de la journée. Je n'ai pas d'outils miracles malheureusement. Je fais au mieux pour concilier les deux, mais heureusement mes ami·e·s, ma famille me connaissent très bien et savent l'importance des Nanas Zéro Déchet pour moi. Ils savent que je ne sais pas trop décrocher...

Vos réflexes pour vous ressourcer et recharger vos batteries ?

L.B. : J'essaye de tenir un rythme pour continuer ma routine sportive même si certaines semaines sont assez chargées entre Les Nanas Zéro Déchet, les testeurs·ses à voir, d'autres associations sur lesquelles j'ai quelques engagements (Zero Waste Nantes par exemple). Mais ayant mon propre emploi du temps, j'essaye de m'organiser pour faire mon sport (lindy hop, piscine et yoga). Le sport est vraiment essentiel ! Il me permet de bien me vider la tête, sortir la tête des box ou du PC et souvent ces breaks apportent des solutions.

J'adore aussi changer de lieux de travail pour stimuler ma productivité, je travaille à mon bureau, dans un espace de coworking, dans des cafés nantais...

La méditation, le yoga sont des moments que j'apprécie également particulièrement quand j'arrive à y allouer du temps. Ce sont vraiment des moments pour se reconnecter et se ressourcer.

Votre astuce pour ne pas craquer sous la pression ?

L.B. : Comme pour le zéro déchet, y aller pas à pas en décomposant les tâches à faire, les événements stressants et après s'y mettre très efficacement. J'aimerais répondre la méditation mais je n'arrive pas forcément à trouver du temps pour me poser et méditer dans ces moments de pression. Mais quand j'y arrive, c'est très bénéfique.

Le sport aussi est une très bonne arme pour ne pas craquer sous la pression. Sinon une astuce infaillible pour moi : échanger avec les testeurs·ses pour trouver les bonnes solutions.

La femme qui vous a le plus inspirée depuis le début de l'année ?

L.B. : Greta Thunberg, elle est impressionnante ! Si jeune et déjà si mature et très lucide sur notre situation climatique. Elle ose et prend la parole devant nos responsables politiques pour faire entendre la voix des citoyens pour trouver des solutions et agir concrètement face à notre situation.


Votre citation inspirante pour vous booster ?

L.B. : "You're never too small to make a difference" ("Tu n'es jamais trop petite pour faire la différence"). Une phrase de Greta Thunberg justement. Je suis convaincue de cela et c'est aussi la raison d'être des box et des Nanas Zéro Déchet.

Votre dernier moment d'audace ?

L.B. : J'étais étudiante et je n'avais pas les moyens de faire le cadeau que je voulais à mon compagnon. J'ai donc participé et gagné un concours en faisant plus de 1000 photos avec d'illustres inconnus et le produit de la marque, tout ça pour lui gagner le dernier téléphone de la marque qu'il voulait ! Tout ça en lui organisant son anniversaire surprise en parallèle. Qu'est-ce qu'on ne ferait pas par amour...

Votre projet le plus fou ?

L.B. : Quitter mon emploi plein de valeurs, de sens pour moi et avec un salaire correct pour repartir de zéro en lançant mon entreprise seule.

Quel serait votre conseil pour inspirer toute une nouvelle génération de femmes ?

L.B. : Croire en vous, dans vos projets ! Les risques en se lançant sont minimes. Il faut tester, sinon vous ne saurez jamais si cela peut fonctionner et vous n'aurez que des regrets. Croyez en vous et vos projets. Le pire qui puisse vous arriver ? Que cela fonctionne !

Donnez-nous quelques réflexes pour se mettre au zéro déchet progressivement.

L.B. : 1 - Ne pas se prendre la tête et y aller pas à pas ! Chaque petit geste est déjà une victoire dont nous pouvons être fiers. Si nous nous y mettons tous, ce sera un combat réussi pour la planète.


2 - Commencer par adopter des sacs pour faire ses achats en vrac, adopter des cotons démaquillants lavables, une brosse à dents à tête rechargeable, des produits cosmétiques solides, adopter une brosse à vaisselle au lieu de son éponge, faire du compost ou choisir un lombricomposteur, faire ses produits ménagers... Vous pouvez y aller petit à petit en réfléchissant pièce par pièce. Commencez par la salle de bain, la cuisine... Allez-y sereinement en optimisant au max ce que vous avez dans vos placards. L'idée n'est absolument pas de tout jeter pour tout remplacer par du lavable ou réutilisable (si vous n'en avez pas besoin).

3 – Une fois cette démarche mise en route, vous pourrez regarder votre poubelle et analyser vos sources de déchets pour comprendre quels sont les déchets qui restent encore et à éviter.