SnapChat : l'application va être mise à jour après le piratage de ses utilisateurs

SnapChat : l'application va être mise à jour après le piratage de ses utilisateurs
SnapChat : l'application va être mise à jour après le piratage de ses utilisateurs
L'application Snapchat a été victime d'un piratage touchant ses 4,6 millions d'utilisateurs. Les pseudos et numéros de téléphone de ses inscrits ont été publiées sur Internet. Devant l'importante faille de sécurité, Snapchat a annoncé qu'un version améliorée de son application sera bientôt mise en ligne.
A lire aussi
Voilà ce qui se passe quand une maman allaite son bébé après avoir mis de l'autobronzant
News essentielles
Voilà ce qui se passe quand une maman allaite son bébé...


La rançon du succès ? Pourtant prévenue d'importantes vulnérabilités en août 2013, l'application de messagerie éphémère Snapchat a été piratée en ce début d'année, laissant s'échapper les 4,6 millions de pseudos et numéros de téléphone de ses utilisateurs. Résultat : une équipe de hackeurs, se faisant appelée « SnapchatDB » a dévoilé l'intégralité de ces donées sur un site depuis fermé.

Le site web en question, qui proposait de télécharger une base de données comprenant les 4,6 millions d’identifiants, a pourtant fait des petits. Des miroirs sont ainsi disponibles sur la toile, et notamment sur le site de Gibson Security, un collectif de hackers australiens qui a même mis en place un moteur de recherche afin d'aider les internautes à savoir s'ils sont ou non concernés par l'acte de piratage.

Des hackers éthiques à l'origine du piratage de Snpachat


Pour parvenir à subtiliser les données de l'application la plus populaire chez les adolescents, les hackeurs ont exploité deux failles de sécurité dans l’API (ou interface de programmation) de Snapchat. Des failles qui avaient pourtant été pointées du doigt il y a cinq mois, mais étaient restées lettre morte auprès des propriétaires de l'application.

SnapchatDB a tenu à justifier son action en expliquant : « Notre objectif principal est d’attirer l’attention du public sur l’imprudence dont font preuve plusieurs entreprises d’Internet avec les informations de leurs utilisateurs ». Devant le sérieux de l'affaire, les éditeurs de Snpatchat ont fini par réagir en publiant un communiqué jeudi 2 janvier dans lequels ils promettent de sortir une version mise à jour et exempte de ces bugs.

« Nous voulons nous assurer que les experts en sécurité peuvent nous contacter lorsqu'ils découvrent de nouvelles failles de sécurité afin que l'on puisse y remédier rapidement. Le meilleur moyen de nous alerter sur un problème de sécurité est de nous écrire à security@snapchat.com », concluent les créateurs de l'application. En attendant, si vous préférez ne plus utiliser Snapchat, il est toujours possible de se désinscrire ici.

VOIR AUSSI

Snapchat : comment utiliser l’application reine du sexting ?
Snapchat ne veut pas de Facebook
Instagram dévoile "Instagram Direct" pour concurrencer Snapchat