Les filles plus nombreuses à essayer la cigarette au collège

Les filles plus nombreuses à essayer la cigarette au collège
Les filles plus nombreuses à essayer la cigarette au collège
Selon une enquête réalisée par Kantar Health pour le compte de la Fédération française de cardiologie, les jeunes filles sont plus nombreuses que les garçons à expérimenter la cigarette. Si elles commencent plus tard qu'eux, elles courent cependant le risque d'une plus forte addiction.
A lire aussi
Tâches ménagères : les filles y passent 160 millions d'heures de plus que les garçons
News essentielles
Tâches ménagères : les filles y passent 160 millions...


35% des filles âgés de 10 à 15 ans fument ou ont essayé la cigarette contre 31% des garçons du même âge, selon une enquête réalisée par la société Kantar Health pour le compte de la Fédération française de cardiologie (FFC). L’étude, conduite tous les ans depuis 14 ans, a concerné 2.540 élèves de CM1-CM2 et 1.982 collégiens. Il en résulte que si les collégiennes sont plus nombreuses à tester la cigarette, elles le font plus tardivement que les collégiens, vers 12 ans en moyenne, contre 11 ans et demi pour les garçons. « Les filles commencent plus tard que les garçons mais développent une plus forte addiction », s’alarme le Pr Daniel Thomas, président d’honneur de la FFC, qui rappelle que « les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez la femme ». Ainsi, seules 4 à 5 filles sur 10 parviendront à ne pas continuer de fumer après une première cigarette, contre 6 garçons sur 10. Selon la FFC, la représentation de la cigarette comme « anti-stress » (pour 60% d’entre elles) ou comme « anti-prise de poids » (pour 19% d’entre elles) « reste déterminante dans la rechute » des jeunes filles.

Le nombre des plus jeunes (9-11 ans) ayant déjà essayé de fumer est légèrement en baisse par rapport à l’année dernière (7% contre 9%). Le Pr Thomas souligne « le rôle prépondérant » joué par les parents dans le passage à l’acte des enfants. 10% des enfants de parents fumeurs ont goûté au tabac, alors qu’ils sont seulement 4% à le faire quand leur entourage est non-fumeur. La FFC publie cette enquête à l’occasion de la 37e édition des Parcours du cœur, qui se tiendra les 31 mars et 1er avril prochains dans toute la France. Il s’agit d’une grande opération de prévention destinée à faire reculer les maladies cardiovasculaires, responsables de 147 000 décès par an.

Élodie Vergelati

(Sources : AFP, site de la Fédération française de cardiologie)

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Tabac : 9% des 9-11 ans ont déjà fumé
Objectif tabac : deux fois moins de fumeurs en 2025
Tabac : une hausse de 7,6% pour octobre
Tabagisme : toujours plus de fumeurs en France
36% des Français exposés au tabagisme passif
Le tabagisme accélère le déclin mental chez les hommes

L’INFO DES MEMBRES

Tabac / Pays de Galle : première cigarette en moyenne à neuf ans
La pause cigarette sera déduite des heures