Grossesse : rester debout ralentirait la croissance du bébé

Grossesse : rester debout ralentirait la croissance du bébé
Grossesse : rester debout ralentirait la croissance du bébé
Selon une récente étude néerlandaise, les femmes enceintes qui restent debout une grande partie de leur journée de travail donneraient naissance à des enfants moins lourds et moins grands que la moyenne.
A lire aussi
Bien manger en attendant bébé : un régime spécial grossesse
bien-être
Bien manger en attendant bébé : un régime spécial...


Une étude menée par le professeur Alex Burdof et son équipe de l’université de Rotterdam vient de paraître sur le site du journal Occupational and Environnemental Medicine : la position dans laquelle travaillent les femmes enceintes peut induire un léger retard de croissance à la naissance. 4 680 Néerlandaises ont été suivies entre 2002 et 2006 tout au long de leur grossesse ; les médecins ont régulièrement mesuré le poids et la circonférence du crâne du fœtus, puis de l’enfant à sa naissance, tandis qu’ils dressaient un bilan des conditions de travail desdites femmes. Au final, l’étude montre que rester debout trop longtemps pendant sa journée de travail a une incidence sur la santé des nourrissons : 1 cm de moins de circonférence du crâne, ce qui implique un retard de croissance significatif.

Si la plupart des femmes restant debout, vendeuses, assistantes maternelles ou enseignantes pour la plupart, sont touchées par ces problèmes d’après l’étude néerlandaise, les femmes qui travaillent ont en revanche moins de complications pendant leur grossesse et font moins de fausses couches. De même, travailler jusqu’à la 36ème semaine n’est pas dérangeant si les conditions de travail et la durée quotidienne sont adaptées.

Laure Gamaury


(Source : lefigaro.fr)
Crédit photo : Creatas


VOIR AUSSI

Dépistage prénatal : la quête du bébé parfait ?
Enceintes, 25 % des Françaises continuent à boire de l'alcool
Bon plan : Vite, un look, je suis enceinte !