Un gel antisida pour protéger les femmes

Un gel antisida pour protéger les femmes
Un gel antisida pour protéger les femmes
Un gel microbicide vient d’être testé avec succès pour empêcher la transmission du virus HIV dans 50% des cas. En 20 ans de recherche, c’est la première fois qu’un essai de produit s’avère efficace contre l’infection. Un espoir de taille pour enrayer l’épidémie en Afrique.
A lire aussi

Sur le continent africain, les femmes représentent 60% des nouvelles contaminations par le Sida. Pour se protéger elles n’avaient jusque là qu’à espérer que leur partenaire accepte de porter un préservatif. Le gel antirétroviral testé dans un laboratoire de Durban en Afrique du Sud pourrait changer la donne.

Un groupe de 890 femmes a été suivi pendant un an, celles qui ont utilisé le gel vaginal ont été protégées du Sida pour 54% d’entre elles. Appliqué localement 12 heures avant et 12 heures après le rapport sexuel, ce nouveau produit contient du Tenofovir, un médicament déjà utilisé dans le traitement de la séropositivité.

Si la dernière phase de tests se révélait concluante, le gel antirétroviral pourrait devenir la clé d’une vaste campagne de prévention sur un continent où 20 % de la population est séropositive.

 

ALLER PLUS LOIN :

 Sidaction, un souffle d'espoir

Pour ou contre ? Un préservatif pour les enfants de 12 ans