Grève de la faim en prison pour Ioulia Timochenko

Alors qu'elle purge une peine de sept ans de prison pour abus de pouvoir, la chef de l'opposition ukrainienne Ioulia Timochenko entame une grève de la faim.
A lire aussi


L'ancienne Premier ministre et chef de l’opposition ukrainienne Ioulia Timochenko a annoncé avoir débuté une grève de la faim en prison. C’est ce que déclare son avocat Sergui Vlassenko cité par l’agence Interfax : « Ioulia Timochenko a annoncé qu'elle avait entamé une grève de la faim ».
La femme politique, 51 ans, symbole de la révolution orange de 2004, est incarcérée depuis le mois d’août 2011. Elle a été condamnée en octobre dernier à sept années de prison ferme pour abus de pouvoir à l’époque où elle était Premier ministre. Elle a été jugée coupable d’avoir abusé de son autorité « à des fins criminelles » lors de la signature de contrats gaziers avec la Russie. Un jugement qu’elle avait contesté en appelant à lutter contre l’ « autoritarisme » en Ukraine.

Cette grève de la faim intervient alors que Ioulia Timochenko a vu s’ouvrir le 19 avril un nouveau procès. Elle est jugée pour détournements de fonds publics et fraude fiscale en 1997-1998 lorsqu’elle dirigeait le groupe Systèmes énergétiques unis d’Ukraine (SEUU) et est passible d’une peine de douze ans de prison.

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Ioulia Timochenko : un nouveau procès commence
Ioulia Timochenko « maltraitée » en prison, selon sa fille
Ioulia Timochenko : appel à la libération pour l'opposante ukrainienne
7 ans de prison pour l'opposante ukrainienne Ioulia Timochenko