Pourquoi Aung San Suu Kyi a-t-elle été libérée maintenant ?

Pourquoi Aung San Suu Kyi a-t-elle été libérée maintenant ?
Pourquoi Aung San Suu Kyi a-t-elle été libérée maintenant ?
L’opposante à la junte birmane Aung San Suu Kyi a été libérée samedi dernier. Le pouvoir en place espère un assouplissement des sanctions prises par l’Union européenne en 2007 contre le régime.
A lire aussi

Samedi dernier les partisans du LND, la Ligue nationale pour la démocratie, étaient en liesse pour accueillir Aung San Suu Kyi, tout juste libérée par le pouvoir militaire birman. Une mise en liberté plus qu’intéressée, puisque la junte birmane espère par ce geste faire lever les sanctions adoptées en 2007 puis 2009 par l’Union européenne contre le régime : une liste de responsables de la junte interdits d'entrée dans l'UE, le gel de leurs avoirs, des relations diplomatiques limitées, une interdiction d'importation de certaines matières premières, le blocage des investissements dans les entreprises birmanes et un embargo sur les livraisons d’armes.
La dictature birmane dirigée par le général Than Shwe, fortement critiquée pour les élections législatives de début novembre qualifiées de « mascarade » par la communauté internationale, espère ainsi rompre son isolement. Une délégation européenne menée par Catherine Ashton, représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères, pourrait en effet faire le voyage prochainement jusqu’à Rangoun pour s’entretenir avec Aung San Suu Kyi, et peut-être renouer le dialogue avec les autorités du Myanmar…

VOIR AUSSI

Un espoir pour Aung San Suu Kyi