Conclave 2013 : pourquoi une mère refuse que son fils devienne le nouveau pape

Conclave 2013 : pourquoi une mère refuse que son fils devienne le nouveau pape
Conclave 2013 : pourquoi une mère refuse que son fils devienne le nouveau pape
Christoph Schönborn, 266e pape ? Sa mère s'y refuse. Eleonore Schönborn, 92 ans, souhaite que son fils, l'archevêque de Vienne, ne soit pas l'élu du conclave par peur de ne plus le voir avant sa mort. Pourtant, son nom circule parmi les papabili.
A lire aussi


Mon fils, le nouveau pape ? « Ce serait la fin pour moi », a déclaré au quotidien « Kleine Zeitung » mardi 12 mars Eleonore Schönborn, une Autrichienne de 92 ans, mère de Christoph Schönborn, l’archevêque de Vienne, dont le nom figure parmi les favoris pour succéder à Benoît XVI. La vieille dame confie que toute sa famille s’inquiète de l’avenir de son fils car être pape signifie se donner entièrement à l'Église, selon les derniers propos officiels de Benoît XVI. « Je ne verrai plus jamais Christoph puisque je n’ai pas la force de voyager jusqu'à Rome », a-t-elle précisé.

Christoph Schönborn figure parmi les favoris

Christoph Schönborn semblait quant à lui sûr de son avenir avant de partir pour le Vatican où se déroule actuellement le conclave : « Je ne vais certainement pas devenir pape ». Le cardinal autrichien de 68 ans possède pourtant de nombreux atouts : proche de Joseph Ratzinger avant qu’il ne devienne Benoît XVI, lorsqu'ils étudiaient tous deux la théologie en Allemagne, initiateur d’un débat sur le célibat des prêtres, ancien secrétaire de la commission pour la rédaction du Catéchisme de l'Église catholique... il est, de fait, un des papabili les plus cités depuis le retrait de Benoît XVI.

Eleonore Schönborn, sa mère, a de quoi s'inquiéter jusqu'à l’annonce du cardinal Jean-Louis Tauran, qui, une fois la fumée blanche sortie de la chapelle Sixtine, annoncera « Habemus papam » et le nom du nouveau souverain pontife.

VOIR AUSSI

Une femme prêtre ? Jamais !
Twitter : même le pape Benoît XVI s'y met
Préservatif : le pape revoit sa copie
Focus sur le maternage intensif

Dans l'actu