1500 oeuvres d’art volées par les nazis retrouvées à Munich

1500 oeuvres d’art volées par les nazis retrouvées à Munich
1500 oeuvres d’art volées par les nazis retrouvées à Munich
Une collection de 1500 oeuvres d’art volées par les nazis à leurs propriétaires dans les années 1930 et 1940, a été retrouvée à Munich, dans une « cache », rapportent dimanche 3 novembre plusieurs médias allemands et le site internet de la BBC.
A lire aussi

Le site web de la chaîne britannique BBC parle d’un véritable trésor, avec des oeuvres qu’on croyait définitivement disparues de Matisse, Picasso ou encore de Marc Chagall. Certaines de ces oeuvres ont dû être déclarées comme «art dégénéré» et supposément détruites, quand d’autres ont dû être confisquées à leur propriétaires juifs, collectionneurs d’art, sans autre forme de procès. Les premières estimations parlent d’une valeur totale d’un milliard d’euros.

C’est lors d’un contrôle chez Cornelius Gurlitt, fils d’un vendeur d’art Munichois au passé trouble et suspecté d’évasion fiscale, que la cache, et ce véritable «trésor de guerre» ont été découverts. Au moins 200 de ces oeuvres sont visées par un mandat de recherche international depuis au moins la fin de la seconde guerre mondiale. L’homme les conservait dans une pièce secrète, et en vendait occasionnellement lorsqu’il avait besoin d’argent. En attendant d’authentifier chacune de ces oeuvres, elles sont gardées en sécurité dans un lieux gardé secret à Munich.

L’une de ces oeuvres appartient à la famille d’Anne Sinclair

L’un de ces tableaux, peint par Matisse, et représentant le portrait d’une femme, appartenait au père de la présentatrice Anne Sinclair, Paul Rosenberg, collectionneur d’art, et qui avait été forcé en 1930 d’abandonner l'ensemble de sa collection aux nazis. Le Holocaust Memorial Museum (Etats-Unis) estime à 16.000 le nombre d’oeuvre d’art illégitimement saisies à leurs propriétaires juifs entre les années 1930 et 1940.

Dans l'actu