Christine Lagarde, première femme à la tête du FMI

Christine Lagarde, première femme à la tête du FMI
Christine Lagarde, première femme à la tête du FMI
Dans cette photo : Christine Lagarde
La nouvelle est tombée hier, dans la soirée. Après un mois de campagne, la ministre de l'Économie Christine Lagarde a été nommée à la tête du Fonds monétaire international. Elle devient ainsi la première femme à accéder à ce poste.
A lire aussi
Elle devient la première femme arabe à entraîner une équipe de foot masculine
News essentielles
Elle devient la première femme arabe à entraîner une...

Elle était favorite pour succéder à Dominique Strauss-Kahn à la tête du Fonds monétaire international. Hier soir, Christine Lagarde a été officiellement nommée directrice générale du FMI par le conseil d’administration de l’institution. À 55 ans, elle devient la première femme à accéder à ce poste qu’elle occupera pour un mandat de cinq ans. « C’est un honneur et une joie », confiait-elle peu après l’officialisation, s’engageant, en outre, à « faire en sorte que l’institution continue à servir ses États membres avec la même détermination ».
C’est donc une énième carrière qui commence pour la quinquagénaire qui prendra ses nouvelles fonctions le 5 juillet prochain. En effet, après une longue expérience au sein du prestigieux cabinet d’affaires Baker & McKenzie, Christine Lagarde avait occupé plusieurs postes ministériels à l’Agriculture, au Commerce extérieur et enfin, pendant quatre ans, à l’Economie et aux Finances. Son départ de Bercy entraîne un remaniement dont les détails devraient être annoncés dans la journée.


Crédit photo : IMF Photograph/Stephen Jaffe

VOIR AUSSI

Christine Lagarde officiellement candidate à la direction du FMI
Christine Lagarde pourrait annoncer sa candidature à la direction du FMI
DSK : qui lui succèdera à la tête du FMI ?
DSK démissionne du FMI : la grande question de la succession