Ratko Mladic évacué de la salle d'audience du TPIY

Ratko Mladic évacué de la salle d'audience du TPIY
Ratko Mladic évacué de la salle d'audience du TPIY
Arrêté en mai dernier et extradé vers La Haye pour crime de guerre et génocide pendant la guerre de Bosnie, Ratko Mladic comparaissait aujourd'hui devant le tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie. Il a été expulsé de la salle après avoir refusé de dire s'il plaidait coupable ou non coupable.
A lire aussi
Arrestation de Ratko Mladic : un bon point pour l’entrée de la Serbie dans l'UE
guerre
Arrestation de Ratko Mladic : un bon point pour l’entrée...

Ratko Mladic, arrêté en mai dernier pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre pendant la guerre de Bosnie, a été expulsé de la salle du tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) après avoir refusé de dire s'il plaidait coupable ou non. Le juge avait mis en garde l'ancien chef des militaires serbes de Bosnie après qu'il lui ait coupé la parole plusieurs fois et qu'il se soit adressé au public. Ratko Mladic a tout fait pour retarder son audience : avant même qu'elle ne commence, l'ancien militaire ne comptait pas y aller tant qu'il n'aurait pas choisi lui-même les membres permanents de son équipe de défense.
Après 16 ans de cavale, Ratko Mladic est jugé par le TPIY pour une douzaine de chefs d'accusation comme persécutions, exterminations, meurtres, déportations, actes inhumains et prises d'otages. Il est également accusé du génocide de 8 000 Bosniaques à Srebrenica, à l'est de la Serbie. Ratko Mladic risque la prison à vie.

(Source : lexpress.fr)

Géraldine Bachmann

Crédit photo : Srebrenica exhumation programme, Bosnia and Herzegovina, 1996/TPIY.

VOIR AUSSI

Ratko Mladic : arrestation du « Boucher des Balkans » en Serbie
Ratko Maldic refuse de plaider
Une femme contre les criminels de guerre, entretien avec Céline Bardet
Mouammar Kadhafi recherché par la CPI pour crime contre l’humanité